Marché de l'emploi simulateurpoleemploi

Pôle emploi : le nombre de chômeurs inscrits diminue (légèrement)

, par Fabien Soyez

Alors qu’Emmanuel Macron réitère son objectif de 7 % de chômage en 2022, le nombre de demandeurs d’emploi continue de baisser, mais moins que le trimestre précédent.

 
Selon les chiffres publiés aujourd’hui par Pôle emploi et la Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques), le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A (sans aucune activité) en France métropolitaine a ainsi baissé de 0,7 % (– 24 200) au premier trimestre de l’année 2019, pour une diminution de 1,5 % sur un an. En revanche, la part de personnes qui exercent une activité réduite courte (catégorie B) a augmenté de 0,6 % par rapport au trimestre précédent, et celle des personnes en activité réduite longue (catégorie C) a crû de 1,2 %.

 

5,9 millions de chômeurs

En France (y compris les départements et les régions d’outre-mer), le nombre de chômeurs de catégorie A s’élève actuellement à 3,6 millions. Toutes catégories confondues, le nombre de demandeurs d’emploi s’établit à 5,9 millions. « Il reste stable ce trimestre (–2 200) et recule de 0,4 % sur un an », note la Dares.

Cette légère baisse fait suite à un trimestre où la chute du chômage était très marquée – le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (métropole + outre-mer) ayant reculé de 1,1 % fin 2018. Lors de sa première conférence de presse, jeudi 25 avril 2019, Emmanuel Macron a réitéré son objectif de 7 % de chômage en 2022… avec un plein-emploi en 2025. « Ce but est parfaitement atteignable, surtout si on continue les réformes », indiquait-il.

 

À NOTER : Les données publiées concernent les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi. La notion de demandeurs d’emploi est différente de celle de chômeurs au sens du Bureau international du travail (BIT). Les dernières estimations de l’Insee font état d’un taux de chômage au sens du BIT (rapport entre le nombre de chômeurs et le nombre de personnes actives – en emploi ou au chômage) de 8,5 % au 4 e trimestre 2018 pour la France métropolitaine, soit 2,5 millions de chômeurs (données corrigées des variations saisonnières). L’Insee publiera ses estimations de chômage au sens du BIT pour le 1 er trimestre 2019, le 16 mai 2019.

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. 83 % des TPE / PME ont des difficultés à recruter des candidats correspondant aux profils recherchés – Le Nouvel Entrepreneur, le

    […] Paradoxe : alors que le chômage baisse en France (avec un taux de 8,7 %, il est à son plus bas niveau depuis 2009), les petites et moyennes […]

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires