Actualités Santé

Santé : les éducateurs spécialisés dans le handicap enregistrent la plus forte hausse de salaire en 2016

, par Julie Tadduni

Parmi 13 fonctions médicales, les professionnels du handicap sont ceux qui ont vu leur salaire augmenter le plus en 2016, d’après la 6e édition du baromètre Appel Médical des salaires de la santé.

Quels sont les métiers de santé dont les salaires ont été le plus revalorisés en 2016 ? La fiche de paye des éducateurs spécialisés dans le handicap remporte la palme d’après Appel Médical, avec une hausse de 3,8 % en 2016, pour atteindre une moyenne de 2 022 euros bruts mensuels.

 

Contraintes économiques

Ils sont suivis par les aides médico-psychologiques (+ 3,1 % sur la même période) dont le salaire moyen s’établit à 1 751 euros bruts par mois. En fin de liste les infirmiers de bloc opératoire et les techniciens de laboratoire d’analyses médicales avec une baisse de leur rémunération de 1,4 %. “Les établissements de santé, publics ou privés, sont aux prises avec des contraintes économiques lourdes tandis qu’ils doivent assurer la continuité des soins. Les professionnels de santé se retrouvent au coeur de cette équation à plusieurs inconnues”, indique Christophe Bougeard, directeur général d’Appel Médical.

 

Qui sont les mieux payés ?

En 2016, les professionnels de la santé les mieux payés sont les infirmiers anesthésistes (2 808 euros bruts par mois en moyenne ; + 2,4 % en un an). À l’inverse, le salaire le plus bas est attribué aux agents de service hospitalier (1 546 euros bruts mensuels en moyenne ; + 0,5 % sur un an).

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Rebondir


Sur le même thème


Vos réactions (8)

  1. laval, le

    Bonjour, je me permets ce message suite à la lecture de votre article sur l’augmentation des salaires en2016 pour les éducateurs spécialisés. Je travaille dans un SAVS pour adultes présentant un handicap moteur depuis 1994, ,avec la convention de 1951. Je n’ai pas vu une seule augmentation du point depuis 2010? d’où mon étonnement sur votre article d’experts.

    1. Julie Tadduni, le

      Bonjour,

      si vous voulez en découvrir davantage sur la méthodologie de ce baromètre vous la trouverez dans son intégralité ici : http://grouperandstad.fr/wp-content/uploads/2017/04/cp-barometre-appel-medical-des-salaires-de-la-sante-2017.pdf

      Merci à vous.

      À très bientôt.

  2. Massias, le

    Je ne comprends pas d où viennent ces constats !!!!!! Je suis éducatrice et que ce soit mes collégues ou moi, je n ai pas bulot t’es une augmentation en 2016, ni les années antérieures d ailleurs !!!!!
    Merci de vérifier vos sources afin de ne pas faire de ne pas faire apparaître des idées fausses sur ce métier , d après vous bien payé … Merci
    M. Massias

    1. Julie Tadduni, le

      Bonjour M. Massias,

      l’article ne dit pas que les éducateurs sont bien payés, mais que leur profession, pour du travail intérimaire, a connu la plus forte hausse de salaire (si l’on part du Smic par exemple, cela ne voudra pas dire que le salaire est mirobolant après augmentation).Il s’agit ici d’une moyenne, vous retrouverez l’intégralité de la source ici : http://grouperandstad.fr/wp-content/uploads/2017/04/cp-barometre-appel-medical-des-salaires-de-la-sante-2017.pdf

      Vous en souhaitant bonne lecture.

      Excellente continuation.

  3. Aude, le

    Quelles sont vos sources Mme Tadduni pour affirmer que les éducateurs spécialisés dans le handicap enregistrent la plus forte hausse de salaire en 2016… ? Parce que pour ma part, éducatrice spécialisée dans un IME recevant des enfants en situation de handicap, cela fait des années que je n’ai pas vu l’ombre d’une augmentation sur mon salaire ! Comment pouvez faire circuler de telles inepties…!!!

    1. Julie Tadduni, le

      Bonjour,
      la source est ici citée, comme c’est le cas dans chaque article. Il s’agit d’une enquête menée par Appel Medical. Voici ci-après la méthodologie de leur baromètre :
      Méthodologie
      – Le baromètre Appel Médical des salaires de la santé est une étude basée sur les salaires réels
      constaté, et donc non déclarative, réalisée sur les années pleines 2015 et 2016.
      – L’édition 2017 du baromètre a reposé sur l’analyse de 611 712 fiches de paie d’intérimaires
      Appel Médical : la règle imposant qu’un intérimaire soit rémunéré au même niveau qu’un
      salarié titulaire garantit une bonne représentativité des salaires.
      – Couverture des six grands secteurs du monde de la santé (Soins et Assistance, Bloc opératoire,
      Petite enfance, Pharmacie & laboratoire d’analyses médicales, Rééducation et Handicap),
      représentant au total 13 métiers.
      – Les salaires présentés sont les salaires réels des intérimaires, qui sont payés au même niveau
      que les salariés permanents.
      – La base de traitement est le salaire brut mensuel : les congés payés (10 %), les indemnités de
      fin de mission (10 %) et les primes variables n’ont pas été pris en compte.
      – Par ailleurs, le baromètre ne mesure pas les avantages indirects et complémentaires à la
      rémunération tels l’accès à un logement, une crèche, des primes exceptionnelles de
      recrutement, de mobilité, etc.

      Bonne continuation à vous.

  4. cruz, le

    Bonjour Me Julie Tadduni,
    vous dites, je cite:
    « les professionnels du handicap sont ceux qui ont vu leur salaire augmenter le plus en 2016, d’après la 6e édition du baromètre Appel Médical des salaires de la santé.

    Quels sont les métiers de santé dont les salaires ont été le plus revalorisés en 2016 ? La fiche de paye des éducateurs spécialisés dans le handicap remporte la palme d’après Appel Médical, avec une hausse de 3,8 % en 2016, pour atteindre une moyenne de 2 022 euros bruts mensuels. »
    Pouvez vous me dire sur quels critères Appel Médical affiche ces chiffres?
    Je suis AMP dans le médico-social auprès d’adultes porteurs de handicap mental. Que je sache les professionnels (éducateurs spécialisées y compris, puisque ce sont ceux cités dans l’article) qui travaillent auprès de ces publics, dans des structures médico-sociales, sont sous les Conventions 66 ou 51. Sous ces conventions il y a des grilles de salaires très bien définies avec des évolutions de salaires très bien définies aussi.
    Puisque vous publiez cela, j »aimerai vraiment que vous expliquiez un peu les chiffres donnés par Appel Médical…

    1. Julie Tadduni, le

      Bonjour Luzcruz,
      voici la méthodologie des chiffres du baromètre réalisé par Appel Médical :
      Bonjour,
      la source est ici citée, comme c’est le cas dans chaque article. Il s’agit d’une enquête menée par Appel Medical. Voici ci-après la méthodologie de leur baromètre :
      Méthodologie
      – Le baromètre Appel Médical des salaires de la santé est une étude basée sur les salaires réels
      constaté, et donc non déclarative, réalisée sur les années pleines 2015 et 2016.
      – L’édition 2017 du baromètre a reposé sur l’analyse de 611 712 fiches de paie d’intérimaires
      Appel Médical : la règle imposant qu’un intérimaire soit rémunéré au même niveau qu’un
      salarié titulaire garantit une bonne représentativité des salaires.
      – Couverture des six grands secteurs du monde de la santé (Soins et Assistance, Bloc opératoire,
      Petite enfance, Pharmacie & laboratoire d’analyses médicales, Rééducation et Handicap),
      représentant au total 13 métiers.
      – Les salaires présentés sont les salaires réels des intérimaires, qui sont payés au même niveau
      que les salariés permanents.
      – La base de traitement est le salaire brut mensuel : les congés payés (10 %), les indemnités de
      fin de mission (10 %) et les primes variables n’ont pas été pris en compte.
      – Par ailleurs, le baromètre ne mesure pas les avantages indirects et complémentaires à la
      rémunération tels l’accès à un logement, une crèche, des primes exceptionnelles de
      recrutement, de mobilité, etc.

      Bien cordialement.

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires