Conseil en recherche d'emploi job-dating

Job dating : quelques minutes pour convaincre !

, par Julie Tadduni

Depuis quelques années, le Job dating a fait son apparition dans les nouveaux processus de recrutements. Ainsi, comme dans le cas d’un Speed dating, le candidat ne dispose que de quelques minutes pour convaincre son interlocuteur.
 

Le concept est simple : un entretien d’embauche en quelques minutes. Là où les recruteurs peuvent parfois passer plus d’une heure à discuter avec un candidat de ses compétences, de sa formation, de ses ambitions… le Job dating n’accorde qu’à peine une dizaine de minutes pour exposer ses points forts et pour se démarquer des autres postulants. Depuis quelques années, le concept a fait des émules et les entreprises de tous secteurs ont choisi de faire appel à cet outil. Souvent, le candidat rencontre plusieurs recruteurs en une seule et même journée, notamment lors de salons. Autant se préparer à être concis et convaincant.

Un outil utile

“Généralement, les candidats et les demandeurs d’emploi envoient beaucoup de CV et obtiennent peu de réponses en retour”, lance Anne-Laure Germond, chargée de communication à la direction générale de Pôle emploi. En effet, faute de temps, les entreprises peinent à rencontrer un trop grand nombre de candidats. “Via ces Job datings que l’on organise la plupart du temps sur des événements de type salons dédiés à l’emploi, nous permettons aux recruteurs de réaliser une première sélection de candidats qu’ils pourraient difficilement faire seuls, par manque de temps ou de moyens, poursuit-elle. C’est ici un premier contact, qui mènera peut-être à un entretien”.
Pour Dounia Benghezal, responsable du recrutement et de la formation des hôtes et hôtesses chez Phone Régie (spécialiste de l’accueil en entreprise), le Job dating a bel et bien des avantages pour l’entreprise : “C’est un moyen de recruter rapidement, surtout pour les métiers de services comme la vente, la restauration ou l’accueil, qui opèrent des recrutements de masse”. Mais c’est également pour elle un moyen de répondre aux attentes des candidats qui sont en quête de modernité et de rapidité concernant les processus de recrutement.
Le Job dating, de par son format court, donne la possibilité aux postulants d’obtenir un face-à-face avec les recruteurs. “Cela permet à une population très vaste de candidats et demandeurs d’emploi de se présenter et de rencontrer les entreprises, d’échanger sur le métier… Avoir un contact est quelque chose de très important, poursuit Anne-Laure Germond. En outre, cela permet aussi au candidat d’étoffer son réseau”. En effet, si votre profil ne convient pas au recruteur mais qu’il vous juge compétent, celui-ci pourra, par exemple, vous recommander à une connaissance personnelle ou professionnelle, précise Anne-Laure Germond. La responsable du recrutement et de la formation des hôtes et hôtesses chez Phone Régie ajoute : “C’est un procédé qui permet de décrocher un emploi rapidement et de se mettre plus vite dans son futur rôle”.

Un dispositif axé sur le candidat

Fondé sur un format extrêmement court, le Job dating se veut avant tout un processus qui s’intéresse d’abord au postulant. C’est ainsi à lui de parler, de mettre en avant son expérience et sa formation. “Il s’agit vraiment d’un outil qui se focalise sur le candidat, puisque celui-ci doit se vendre en sept minutes, souligne Dounia Benghezal. En parallèle, nous souhaitons coller pleinement à l’image de notre campagne de recrutement qui souhaite replacer l’Homme au centre de la relation professionnelle. En organisant des journées de recrutement par Job dating où quasiment seul le candidat parle, c’est cohérent”.
C’est donc ici que réside la principale différence avec un entretien d’embauche plus classique : le candidat aura entre sept et dix minutes pour s’exprimer et c’est par conséquent lui qui mènera la presque totalité de l’entretien. “En outre, grâce à ce système, on saura vite si la personne sait gérer son stress et son temps”, précise Dounia Benghezal.
Mais alors comment se vend-on en à peine quelques minutes ?

Le temps vous est compté

“Il n’y a pas forcément de différences avec un entretien classique dans le fond, puisque lors d’un Job dating, il faut s’être documenté sur les entreprises, se mettre en avant, donner des objectifs chiffrés… En revanche, le timing peut être déstabilisant”, indique Anne-Laure Germond. Elle ajoute que cela nécessite de savoir se présenter et être efficace en très peu de temps, ce qui implique de parvenir à être concis et clair. Un exercice qui demande en outre de faire preuve de dynamisme. “Pour se préparer, il faut que le candidat se mette en tête qu’il est un produit qu’il doit vendre”, conseille Dounia Benghezal. Ainsi, elle recommande de lister les qualités que vous souhaitez mettre en avant lors de l’entrevue. C’est un bon moyen de savoir quels sont vos atouts, mais également de ne pas vous égarer.
Pour la chargée de communication à la direction générale de Pôle emploi, il est également indispensable de se rendre au Job dating muni d’un CV qui soit court mais surtout personnalisé afin de faire mouche. Elle ajoute : “Trois étapes me paraissent essentielles dans ce procédé : parler de soi, dans le sens de ce que l’on peut apporter à la société qui recrute, parler de l’entreprise, et enfin, de son expérience”.
Dounia Benghezal n’hésite pas à conseiller au candidat de mettre l’accent sur ses compétences : “Par exemple, si le candidat ou le demandeur d’emploi est bilingue, et que l’anglais est l’un des critères demandés par le recruteur dans son annonce, pourquoi ne pas démarrer directement le Job dating en anglais ?”. Pour elle, il est important que le postulant s’intéresse de près à ce qu’exige le recruteur, dans le but de pouvoir faire un parallèle avec ses propres expériences et ses compétences.
Si le stress vous gagne à l’idée de devoir vous présenter en si peu de temps, Anne-Laure Germond explique : “S’entraîner chez soi avec ses amis, sa famille ou même seul en se chronométrant peut être une solution”. Vous pouvez filmer l’exercice. Cela vous permettra de mieux gérer votre temps, de détecter les éventuels points à retravailler, et d’être plus à l’aise le jour J. Si vous êtes inscrit comme demandeur d’emploi, sachez que Pôle emploi propose également des ateliers pour se préparer aux Job datings. Anne-Laure Germond recommande aussi de ne pas hésiter à aborder la question avec votre conseiller, qui saura vous guider.

Pour aller plus loin :
http://www.pole-emploi-evenements.fr, rubrique “Conseils”.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Rebondir


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires