Conseil en recherche d'emploi bobinier

Emploi : 60 % des offres sur Internet reçoivent moins de 10 candidatures

, par Chloé Goudenhooft

Des métiers restent pénuriques, selon Multiposting, spécialiste de solutions technologiques dédiées au recrutement. 60 % des offres diffusées sur Internet reçoivent en effet moins de 10 candidatures.

Malgré le fort taux de chômage, des postes restent à pourvoir. Une étude réalisée par Multiposting, spécialiste de solutions technologiques dédiées au recrutement, indique que 60 % des offres d’emploi diffusées sur Internet en France reçoivent moins de 10 candidatures. Trois secteurs sont particulièrement touchés : le BTP et la construction, l’installation, la maintenance et la propreté ainsi que l’industrie.

Contrat, étude, salaire et localisation
Selon cette étude, des critères influencent ces résultats. Il y a d’abord le type de contrat : les CDI sont les postes les plus facilement pourvus, suivis de l’intérim et des CDD. Le salaire joue aussi : des entreprises ne les ajustent pas significativement par rapport à la difficulté de recrutement. Le niveau d’études ensuite : des postes ouverts aux candidats peu diplômés reçoivent beaucoup plus de candidatures que les postes exigeant des diplômes plus élevés. Enfin, la localisation : le Loiret, le Bas-Rhin, la Meurthe-et-Moselle et l’Aude sont les quatre départements où les recruteurs reçoivent le moins de candidatures.

Bobinier : métier le plus pénurique
Le métier le plus en pénurie est celui de bobinier, qui consiste à fabriquer ou réparer le bobinage d’appareils industriels tels qu’un moteur électrique. Avec 4 000 recrutements par an, le métier est recherché par de nombreuses entreprises telles que Thales ou EADS. Pour ce métier, le nombre de candidatures est en moyenne de 5,63 CV.
En revanche, les métiers les plus recherchés par les candidats correspondent à des métiers peu qualifiés et ne nécessitant pas de bagage technique : accueil et renseignements, accueil et services bancaires, communication, manutention manuelle de charge et opérations administratives. Pour ces métiers, 319 CV sont envoyés par annonce.

Diffusion d’offres à 11 heures et 15 heures
Multiposting conseille de réagir rapidement à une annonce, la réactivité d’un candidat pour postuler étant parfois décisive pour obtenir un premier entretien. Généralement, les recruteurs consultent les 30 premiers CV reçus. L’étude démontre deux pics horaires de mise en ligne des annonces : à 11 heures et 15 heures les mardi, mercredi et jeudi. Il est donc préférable d’effectuer ses recherches d’offres sur ces créneaux-là.

gplus-profile-picture

Chloé Goudenhooft
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires