Reconversion & Formation A,Portrait,Of,A,Happy,,Smiling,Caucasian,Woman,With,Folded

Reconversion : comment saisir les opportunités nées de la crise

, par La Rédaction

Si ce n’est jamais le bon moment de se reconvertir, il est tout à fait possible de “profiter“ de la crise pour changer de voie et pourquoi pas effectuer un virage à 360°. L’essentiel étant de rester ouvert aux opportunités, car il y en a. Alors, suivez le guide !

La crise, et notamment le confinement, a incité les Français à se poser des questions sur leur vie professionnelle et beaucoup semblent tentés par une reconversion.

Si la période actuelle peut s’avérer propice à la reconversion, c’est aussi parce que de nouvelles opportunités vont apparaître sur le marché du travail, en 2021 et au-delà. Certes, des secteurs fortement pourvoyeurs d’emplois, comme la restauration et l’hôtellerie, naviguent encore aujourd’hui en eaux incertaines. Mais d’autres, comme le digital, la santé ou les services à la personne, sont en train d’exploser. Des opportunités intéressantes peuvent donc être saisies.

“La crise révèle les transformations de fond du marché du travail, notamment la montée en puissance du digital et de l’écologie. De nouveaux métiers apparaissent”, observe Audrey Pérocheau, directrice du développement des compétences de Pôle emploi, qui pense que c’est le moment de se reconvertir.

Directeur “Accès à l’emploi” à l’Afpa, Rémi Bordet parle d’opportunités dans le bâtiment, ainsi que le grand-âge. “L’aide aux personnes âgées, par exemple, va créer des besoins d’embauche de l’ordre de 300 000 postes. Une reconversion qui peut convenir à des personnes qui cherchent un emploi utile aux autres”, avance-t-il.

“Au plan national, nous avons de grandes tendances, qui mettent en exergue les forts besoins des métiers des services à la personne. Les professions liées à la santé offrent aussi de nombreuses perspectives, ainsi que le secteur de l’informatique, de l’IA et du numérique, tels que développeur informatique ou dans la cybersécurité”, rapporte Stéphane Maas, directeur de Transitions Pro Île-de-France. Il mentionne également le plan de relance qui consacre 30 milliards d’euros pour les transitions écologiques (rénovation énergétique, développement de la filière hydrogène, transport en commun, équipements moins émetteurs de CO2), qui va sans aucun doute doper l’emploi dans ces secteurs.

 

LIRE AUSSI6 conseils pour une reconversion réussie

 

Saisir ces opportunités ne veut pas forcément dire changer de secteur mais s’adapter aux nouvelles tendances.

Matthieu Senmartin, consultant au sein du cabinet de coaching Jobtimise, fait référence au secteur du commerce dans lequel les métiers traditionnels souffrent tandis que ceux liés au click and collect explosent : “Une reconversion ne veut pas forcément dire changer de vie mais suivre le mouvement en se formant”, glisse-t-il. Ces nouvelles opportunités peuvent également être appréhendées en créant sa propre entreprise.

“La situation actuelle, et notamment le télétravail, a contribué à la réflexion sur le statut du travail. Toutes les situations plus autonomes semblent tenter les candidats à la reconversion”, observe Frédéric Martorell Miro, directeur-fondateur de l’Institut de formation des établissements touristiques et hôteliers (IFETH).

Rémi Bordet met cependant en garde vis-à-vis de ces envies d’indépendance : “Il est possible de créer son entreprise mais pour la faire tenir sur la durée il faut avoir des compétences de commercial et de gestionnaire, voire RH si on embauche des salariés. Il faut être capable de développer des compétences annexes”. Mais il incite les personnes qui se sentent l’âme d’un entrepreneur à se lancer.

Quoi qu’il en soit, crise ou pas crise, “on trouve toujours des raisons de ne pas se reconvertir”, souligne Hélène Picot, coach en reconversion. Et de conclure : “Le bon moment pour se reconvertir, c’est quand on se pose la question”. Le message est passé !

 

Par Ève Mennesson.

 

–> Cet article est le 2e d’un grand dossier sur la reconversion, après 1 an de Covid.
1er épisode :         Covid-19 : Est-ce le bon moment pour se reconvertir ?
-/ À retrouver sur Rebondir.fr la semaine prochaine :
*** “Reconversion : Prenez le temps de vous former !” ***

 

 

Avatar

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires