Reconversion & Formation Krys_Rebondir

Krys se dote d’un Centre de formation des apprentis

, par Adam Belghiti Alaoui

L’un des cadors du marché de l’optique français lancera son Centre de formation des apprentis (CFA) dès la rentrée de septembre 2022. L’Ecole by Krys Group doit former en alternance des jeunes candidats aux métiers de l’optique.

Depuis 2018, l’enseigne d’opticiens coopérative entretient sa stratégie de développement des compétences. Pour la nouvelle étape de cette dynamique, Krys Group a annoncé la création de son CFA, baptisé « L’Ecole by Krys Group« , qui s’ajoute à l’Ac@demy by Krys Group créée en 2018 et certifiée Qualiopi depuis 2020. Si l’académie de la marque avait jusqu’à présent pour mission d’accompagner les associés et les magasins Krys sur l’ensemble de leurs sujets RH, elle devient grâce à la création du CFA un organisme de formation des collaborateurs déjà présents dans le groupe.

Le nouveau centre de formation vise, lui, à créer des compétences à destination des 1 450 magasins de la coopérative. L’objectif est de répondre aux prochains besoins d’un réseau qui emploie déjà 6 000 collaborateurs en France (et s’étend toujours plus) et pallier les difficultés de recrutement en limitant le turn-over.

A lire aussi: Decathlon ouvre son centre de formation des apprentis

En collaboration avec six écoles partenaires

Pensée comme une formation « hors les murs », L’Ecole by Krys Group s’appuie sur six écoles partenaires déjà existantes. Situées dans les six régions d’implantations du groupe : l’ICO Bures-sur-Yvette (91), le lycée Victor Bérard de Morez (39), l’EOL Lille (59), l’ORT Toulouse (31), la Faculté des métiers de Fougères (35) et le CFA Epure face de Marseille (13). Dès le lancement du CFA, la formation sera dispensée en alternance, entre l’école et un opticien du réseau Krys. Petite particularité, le cursus comportera également une visite du site de production et de logistique de Bazainville (78) et une formation aux outils informatiques du groupe. A l’issue du parcours, les étudiants obtiendront un diplôme de BTS opticien-lunetier ou un bachelor optique pour celles et ceux qui approfondiront leur formation. De quoi participer à rendre plus attractifs un secteur et une filière en panne d’attractivité auprès des jeunes, malgré un marché très porteur.

 

Avatar

Adam Belghiti Alaoui
Journaliste


Sur le même thème