Actualités interim

Légère inflexion de l’intérim au troisième trimestre 2019

, par Nicolas Monier

L’emploi intérimaire continue très légèrement de reculer sur le troisième trimestre 2019. Les derniers chiffres de la Dares révèle une baisse généralisée sur l’ensemble des secteurs de l’économie. Le constat n’est pas forcément dramatique puis qu’en cette période, le travail temporaire aurait plutôt tendance à se réduire au profit de l’emploi salarié.

 

 

Les derniers chiffres de la Dares sur le travail temporaire viennent de tomber. L’agence de statistique chargée du travail et de l’emploi révèle, que sur le troisième trimestre 2019, l’intérim s’est très légèrement replié de 0,4 % par rapport aux trois derniers mois. Sur une période d’un an, la baisse avoisine, elle, les -1 %.

 

 

Tous les secteurs impactés

 

À noter que l’ensemble des secteurs de l’économie française a été touché par cette baisse. Le secteur tertiaire ralentit sur le troisième trimestre : + 1% contre les + 2,6 % du second trimestre 2019. Même ralentissement dans l’industrie qui voit l’emploi intérimaire baisser de -1,7 % sur le troisième trimestre alors que la baisse atteignait les -2,6 % au second trimestre.

 

Construction et emploi salarié

 

La Dares constate un même léger repli sur le secteur de la construction. Les chiffres indiquent une baisse de -0,7 % sur le troisième trimestre alors que cette diminution atteignait les -2 % sur les trois mois précédents. Le constat n’est pas forcément inquiétant puis qu’en cette période, le travail temporaire aurait plutôt tendance à se réduire au profit de l’emploi salarié. En effet, l’agence note que l’emploi salarié a progressé de 0,2 % sur le troisième trimestre 2019. Cette hausse s’élevait à 1 % sur un an.

 

Avatar

Nicolas Monier


Sur le même thème