Actualités job distribution

Les enseignes So. bio et Bio c’ Bon vont recruter plus de 600 personnes en 2022

, par Nathan Rayaume

So. bio et Bio c’ Bon mènent actuellement une politique de recrutement pour accompagner un développement soutenu entamé en 2021. Pas moins de 600 embauches sont prévues, du CAP au Bac +5.

Depuis la prise de contrôle opérationnelle de Bio c’ Bon par So. bio, intervenue en novembre 2020, le groupe est passé de 260 à 1 300 collaborateurs. L’ambition de la directrice des ressources humaines de l’entreprise est grande : « Nous travaillons pour créer une culture d’entreprise commune et des passerelles entre les deux enseignes pour nos collaborateurs. C’est rare dans le monde de la distribution, où la mobilité est souvent compliquée au sein d’un même groupe ayant plusieurs enseignes. Pour nous c’est une priorité : permettre à nos salariés de grandir et s’épanouir » détaille Julie de Sousa, directrice des ressources humaines de So. bio et Bio c’ Bon.

À lire aussi : 5 étapes pour solliciter un cabinet de recrutement 

La formation, nouvelle politique RH

Avec plus de 600 recrutements, et l’ouverture d’une trentaine de magasins prévus côté So.bio, la formation et la bonne connaissance des exigences, cahiers des charges et différentes labellisations bio sont donc primordiales au sein de ces deux enseignes et constitue un des grands chantiers de la direction RH. Celle-ci prévoit près de 2000 sessions de formation sur l’année à des salariés qui sont en 1ère ligne de la pandémie. Parmi les 600 recrutements prévus, environ 10 % des embauches concernent des alternants. Les deux enseignes recrutent du CAP au Bac +5 sur une variété de métiers, des responsables de magasins aux conseillers de vente en passant par les métiers de bouche (boucherie) ou des naturopathes pour leurs rayons santé & beauté. « Nous devons notre réussite à l’engagement et aux savoir-faire métiers de nos équipes. L’accueil et le conseil sont au cœur de nos priorités vis-à-vis de nos clients comme de nos collaborateurs, ce qui nous conduit à renforcer nos formations internes de manière importante » explique Julie de Sousa.
Pour recruter ses futurs collaborateurs, So.bio et Bio c’ Bon s’appuient sur leurs sites Carrières et les réseaux sociaux sur lesquels le groupe diffuse ses offres d’emploi.

Avatar

Nathan Rayaume
Journaliste


Sur le même thème