Marché de l'emploi reseau2

L’âge et le manque de réseau restent des freins à l’accès à l’emploi

, par Fabien Soyez

Les actifs français sont parmi les moins optimistes du monde concernant leurs opportunités professionnelles, selon le “LinkedIn Opportunity Index 2020”. S’ils recherchent avant tout un emploi qui les passionne, l’âge, un marché de l’emploi complexe et le manque de réseau professionnel sont pour eux des obstacles importants.

 

Les Français sont plutôt pessimistes quant à leurs opportunités professionnelles, selon “l’Opportunity Index 2020”, dressé par LinkedIn à partir d’une étude réalisée par le cabinet GfK auprès de plus de 30 000 personnes dans 22 marchés à travers le monde. Avec un score de 85 nettement inférieur au score de référence (100), la France arrive ainsi en avant-dernière position dans le classement des 22 pays où les habitants sont les plus optimistes concernant l’accès à l’emploi, juste devant le Japon (80), et derrière l’Italie (87), l’Espagne (90) et le Royaume-Uni (91). Seuls 8 pays ont un score supérieur à 100 : les USA (104), le Brésil (105), le Mexique (107), les Philippines (111), les Émirats arabes unis (115), la Chine (116), l’Indonésie (117) et l’Inde (127).

“En France, les personnes interrogées ont exprimé des inquiétudes quant aux perspectives économiques et sont généralement plus prudentes quant à leurs chances d’accéder à des opportunités qui les intéressent et leur capacité à les saisir”, observe l’étude. Pour les actifs français, les principaux freins les empêchant d’accéder à de nouvelles opportunités professionnelles sont leur situation sociale et financière (24 %), leur âge (23 %) et, plus largement, la difficulté du marché de l’emploi (22 %), dans un contexte économique incertain.

 

Absence ou manque de réseau

Dans leur recherche d’emploi, les Français sont 72 % à considérer que les relations professionnelles sont primordiales, devant le niveau d’éducation (70 %) ou les compétences (64 %). Or, pour 57 % d’entre eux, l’absence ou le manque de réseau est un “obstacle difficile, voire très difficile” à surmonter. Toutefois, “cette barrière est moins visible en Île-de-France, où l’accès au réseau professionnel est plus fort que dans le reste du pays”, nuance LinkedIn. Le manque d’expérience professionnelle ou de compétences est aussi perçu comme un frein important (46 %).

“Cette étude montre que les professionnels français peuvent ressentir des difficultés dans leur recherche d’emploi liées à des discriminations fondées sur l’âge ou au manque de réseau professionnel. De manière générale, il appartient à chacun d’entre nous de créer un environnement qui aide les actifs à atteindre leurs ambitions, à acquérir de nouvelles compétences et à construire des relations qui les aident à obtenir les emplois qu’ils souhaitent”, note Fabienne Arata, country manager de LinkedIn France.

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires