Marché de l'emploi contrait-aide

Contrats aidés : leur durée s’allonge

, par Marie Roques

Les contrats aidés ont attiré moins de candidats en 2014 mais les bénéficiaires sont de plus en plus nombreux du fait notamment de l’allongement de la durée des contrats. On apprend également que les nouvelles embauches ont concerné une population plutôt jeune et de plus en plus qualifiée.

 

Selon les derniers chiffres publiés par la Dares, 413 000 contrats aidés ont débuté en 2014, 338 000 dans le secteur non marchand et 75 000 dans le secteur marchand.

 

Les demandeurs d’emploi en première ligne

Si le nombre de signature a baissé de 9,7 %, le volume de bénéficiaires continue d’augmenter sous l’effet de l’allongement de la durée moyenne des contrats uniques d’insertion et du déploiement des emplois d’avenir. Leur nombre a augmenté de 20 % en 2014 après une hausse de 47 % en 2013.
La Dares informe également que 87 % des nouvelles embauches en contrat aidé ont concerné des demandeurs d’emploi de longue durée, des seniors ou encore des bénéficiaires de minima sociaux.

 

Des jeunes de plus en plus qualifiés

41 % des nouvelles embauches ont bénéficié à des jeunes, en baisse de 2 points par rapport à 2013. Le niveau moyen de qualification augmente légèrement, à l’entrée en contrat unique d’insertion comme en emploi d’avenir. 49 % des nouveaux bénéficiaires d’un contrat unique d’insertion et 25 % des jeunes entrant en emploi d’avenir ont un niveau supérieur ou égal au bac.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème