Marché de l'emploi Muriel Pénicaud

Coronavirus: le gouvernement veut “adapter” les règles de l’assurance chômage

, par Fabien Soyez

Alors que Pôle emploi a enregistré une hausse “historique” du nombre d’inscrits en mars, Muriel Pénicaud compte engager prochainement une “réflexion” avec les partenaires sociaux “pour adapter rapidement” les règles d’assurance chômage à “la situation exceptionnelle” provoquée par le Covid-19.

Dans le même communiqué qui commente la hausse record du nombre d’inscrits à Pôle emploi en mars 2020, Muriel Pénicaud annonce pour bientôt le lancement d’une “réflexion avec les partenaires sociaux pour adapter rapidement les règles d’assurance chômage” à la situation exceptionnelle provoquée par l’épidémie de coronavirus.

Les syndicats réclamaient unanimement, avant la crise sanitaire, et encore plus depuis, que le gouvernement abandonne entièrement sa réforme de l’assurance chômage. Afin de “protéger les demandeurs d’emploi les plus vulnérables”, le gouvernement a successivement reporté les nouvelles règles de calcul des allocations (en septembre), prolongé (le temps de la crise sanitaire) leur versement pour les demandeurs d’emploi arrivés en fin de droits, puis suspendu la dégressivité pour les hauts salaires.

 

Une réforme qui “n’est pas abandonnée”

Mais Muriel Pénicaud ne compte pas enterrer sa réforme. “Elle n’est pas abandonnée. Nous allons discuter avec les partenaires sociaux des conséquences de la crise. On ne peut rien décider avant d’observer concrètement ce qui se passe dans la vie actuelle des salariés, des demandeurs d’emploi. Sans aucun a priori”, explique-t-elle dans une interview au Parisien.

Le ministère du Travail annonce en outre dans son communiqué la prolongation du versement des allocations chômage pour les personnes en fin de droits en mai. “Cela concerne plusieurs centaines milliers de personnes, dont les intermittents du spectacle par exemple”, indique-t-il.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème