Marché de l'emploi recrutement

Pôle emploi teste un service d’accompagnement pour valoriser les “savoir-être professionnels“

, par Fabien Soyez

57 % des employeurs privilégient les “soft skills” lors de leurs recrutements, selon Pôle emploi. L’organisme s’apprête ainsi à généraliser un nouveau service d’accompagnement destiné à “valoriser ses savoir-être”.

 
“Le recrutement passe de plus en plus par le savoir-être”, indique Pôle emploi. C’est pourquoi l’organisme a lancé l’expérimentation, fin septembre, d’un nouveau service destiné à aider les demandeurs d’emploi à “mettre leurs atouts” transversaux en avant : “Valoriser son image professionnelle” (VSI).

Financée dans le cadre du Plan Investissement Compétences (PIC) du ministère du Travail, cette prestation s’appuie sur le référentiel Pôle emploi des 14 savoir-être professionnels. Ces “soft skills”, qui seraient regardés prioritairement par 57 % des employeurs, sont : la capacité d’adaptation, la gestion du stress, le sens de l’organisation, la rigueur, le travail en équipe, la capacité à fédérer, la force de proposition, la curiosité, le sens de la communication, la persévérance, l’autonomie, la capacité de décision, la prise de recul et la réactivité.

Actuellement testé dans une “poignée d’agences”, VSI consiste à aider, pendant 5 jours pleins (35 h), des demandeurs d’emploi (par groupes de 5 à 10 personnes) à “révéler leurs savoir-être, afin d’être mieux armés en situation de recrutement”, indique Pôle emploi. “En bonne voie de généralisation”, la prestation devrait s’ouvrir à partir de novembre à “d’autres agences Pôle emploi, voire se développer au niveau national”, ajoute l’institution publique.

 

“Travailler sur les petits plus”

Comme le décrit Insup Formation, qui participe aux groupements chargés de mettre en oeuvre l’action sur les territoires de la Nouvelle-Aquitaine et de la Vendée, VSI s’adresse à “tout demandeur d’emploi désireux de travailler ses savoir-être professionnels pour réussir ses entretiens d’embauche et passer le cap de la période d’essai”. La prestation nouvelle de Pôle emploi, créée avec le concours de demandeurs d’emploi, de conseillers et de psychologues du travail, a pour objectif final de permettre au demandeur d’emploi de renforcer sa confiance en lui, de “travailler sur les petits plus qui lui permettront de convaincre les employeurs”, d’apprendre à se démarquer par rapport aux autres candidats, et à “gagner en assurance, pour rassurer les recruteurs”.

Alternant des temps collectifs et individuels, “la prestation privilégie une pédagogie ludique et le partage d’expériences”. Son “parcours socle” comporte trois ateliers en groupe (ponctués par des entretiens individuels), portant sur les thématiques suivantes : “les savoir-être professionnels”, “dans la peau du recruteur” et la “mise en pratique”. S’ajoutent des “modules à la carte pour personnaliser le contenu de la prestation, qui permet au demandeur d’emploi d’approfondir et de développer ses acquis autour d’une dimension particulière du savoir-être professionnel”, note Pôle emploi.

 

 

gplus-profile-picture

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires