Conseil en recherche d'emploi Crédit : Milan Gonda - Shutterstock.com

Crédit : Milan Gonda - Shutterstock.com

Comment trouver un job saisonnier à la dernière minute ?

, par La Rédaction

La saison d’été est dans les starting blocks. Pour beaucoup, elle démarre dès la mi-juin pour se terminer mi-septembre, avec un pic entre le 15 juillet et le 15 août. La saison est principalement rythmée par le flot des touristes. Des touristes français, souvent vers les côtes, la montagne ou la campagne. Des touristes étrangers aussi, vers les mêmes destinations ou à la découverte des monuments parisiens. Comment mettre ces mouvements à profit ? Par Philippe Deljurie, co-fondateur de Meteojob.com

Les promotions de début de saison pour ceux qui réservent tôt et les mailings en tous genres ont permis de faire grimper les taux de réservations des différents modes d’hébergement. Ce taux, que les spécialistes surveillent au jour le jour est le principal indicateur du succès à venir de la saison touristique. L’évolution de cet indicateur va également conduire les professionnels à ajuster leur effectif saisonnier. Aussi, si à ce stade de l’année, la plupart des sites qui reçoivent des touristes ont bien avancé le recrutement des saisonniers, pour autant, il reste des places à prendre. Et ce, d’autant plus que les Français sont de plus en plus nombreux à réserver leurs vacances à la dernière minute, ce qui n’est pas pour simplifier les prévisions en matière de staffing des professionnels du tourisme.

 

Quels secteurs, quels emplois ?

Il s’agit principalement des secteurs qui sont directement liés à l’afflux de touristes : l’hébergement (hôtellerie, campings, …), la restauration, (restaurants, bars) la grande distribution (tous les super et hyper marchés situés dans les zones touristiques renforcent leurs effectifs pendant la saison estivale), les monuments (musées, sites culturels, …), ainsi que l’ensemble des activités sportives et du divertissement.
A part les emplois pour lesquels une certification est exigée  – un Bafa pour l’encadrement des enfants dans les centres de loisirs, un monitorat pour l’enseignement d’un sport, … – les jobs proposés sont souvent des emplois qui sont accessibles sans qualification particulière. Comme la plupart des jobs sont au contact direct avec le client, c’est plutôt une question de “savoir-être”. Il faut également être prêt à travailler le soir ou le week-end.

 

Quels endroits ?

La très grande majorité des emplois saisonniers d’été sont situés sur les côtes – côte normande, bretonne, atlantique, Côte d’Azur, … – à la montagne, dans les petites et grandes stations des Alpes et des Pyrénées, – les parcs de loisirs (Futuroscope, Puy du fou, Disneyland Paris, pour n’en citer que quelques-uns), et les villes qui présentent un intérêt historique et/ou culturel fort. Sans oublier tous les jobs saisonniers liés au ramassage ou à la cueillette des fruits et des légumes (et, à la fin de l’été, les vendanges), ou encore dans le transport (aérien, ferroviaire, …).

 

Comment les trouver ?

Dans chacun des secteurs évoqués plus haut, on trouve des grandes enseignes ou des grands groupes qui ont industrialisé le processus de recrutement des saisonniers. Pour ces grands acteurs, il est possible de trouver les jobs directement sur les sites Web dédiés de ces entreprises.
Il peut aussi être utile de contacter les syndicats d’initiative ou les offices du tourisme des lieux qui vous intéressent, en particulier les lieux où vous pourriez bénéficier d’un logement, voire directement les enseignes localement (hyper marché, camping, restaurant, …) : s’ils n’ont pas ou plus de besoin, ils pourront vous orienter vers d’autres entreprises qui seraient encore à la recherche d’un saisonnier.

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires