Conseil en recherche d'emploi personnalites-toxiques

En recherche d’emploi, fuyez les personnes toxiques !

, par Nicolas Monier

On ne mesure pas assez l’impact sur notre moral de ces personnes naturellement négatives qui nous tirent, à petit feu, vers le bas. Dans une période de recherche d’emploi, où l’engagement doit être total, autant essayer de se préserver au maximum.

 

Une période de chômage peut entamer votre moral et vous faire baisser la garde. Quand on est en recherche de travail, on est naturellement en période de doute. Donc facilement, la proie de personnes négatives. Alors qu’en fait, il faut faire tout l’inverse : s’entourer de gens positifs qui vous encouragent. Il est impératif d’apprendre à identifier les personnes négatives et pour les fuir absolument.

Essayez de travailler sa confiance en soi et surtout apprendre à se faire confiance”, explique Marie Hombrouck, fondatrice d’Atorus Executive, cabinet de management de transition.

Et cette dernière de poursuivre : “La meilleure méthode est de s’entourer de gens bienveillants. Il existe de nombreuses associations qui aident à la recherche d’emploi et vont dans ce sens.”

On pense en effet aux associations comme le collectif Cojob ou encore Activ’Action qui parviennent à fédérer de bonnes énergies face à une période de chômage le plus souvent très mal vécue.

 

Courage, fuyons !

Quoiqu’il arrive, les spécialistes de ce genre de questions insistent sur le fait de se construire une bulle de protection souveraine.

Comme le remarque Mathieu Guénette, conseiller en orientation : “Le réseau est effectivement important car il est indispensable de s’entourer de gens qui ont une attitude favorable. Cette personne encourageante et bienveillante n’a pas besoin d’être connue directement de nous. Ce peut être une personnalité publique que nous suivons en podcast…”

Pendant une période de chômage, attention aussi aux anciens collègues. Surtout ceux qui auraient tendance à vous tirer vers le bas. Comme ils auraient également l’habitude de le faire avec les autres salariés de l’entreprise. Rien de personnel donc.

“Fuir lorsque c’est possible ! À défaut, essayez de prendre du recul et évitez d’aborder également certains sujets avec les membres de votre famille pour vous préserver au maximum. Si les propos sont négatifs, changez de sujet. La mode est à la méditation. Pourquoi ne pas essayer cette méthode ! De toute manière, il faut travailler sur sa posture et sur la manière dont on communique et on perçoit les choses”, conclut Marie Hombrouck.

 

 

Avatar

Nicolas Monier


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires