Conseil en recherche d'emploi relancer-employeur

Relancer ses anciens employeurs pour trouver un travail

, par Julie Falcoz

Construire son réseau passe par tous les chemins possibles et inimaginables. Dans cette perspective, pourquoi ne pas vous intéresser aux anciens employeurs avec lesquels vous avez déjà travaillé ? La marche à suivre avec Vincent Rostaing, fondateur de la société de conseil Le Cairn 4IT

 
Avant d’envisager de partir d’une entreprise, il faut bien sûr être irréprochable pendant que l’on y est, quoi qu’il arrive. Cela signifie aller aux pots de départ et autres fêtes de Noël. “Il faut absolument gérer son réseau en interne en se faisant des contacts en dehors de son service. Vous ne savez jamais de quoi demain sera fait. Vous êtes susceptible de croiser, plus tard, n’importe quel salarié de l’entreprise dans laquelle vous travaillez”, prévient Vincent Rostaing, fondateur de la société de conseil Le Cairn 4IT.

Quand vous la quittez, il est important de ne pas ruiner toutes les relations que vous avez mis des années à construire. Pour cela, assurez-vous de partir en bons termes, avec tout le monde si possible. “On peut perdre beaucoup à claquer la porte d’une entreprise”, alerte le spécialiste. Par exemple, vous pouvez déjà informer tous vos contacts internes pour éviter les surprises et les rumeurs. “Le réseau en amont peut servir à activer des liens immédiats après votre sortie mais aussi dans un futur lointain.

 

Solliciter de la bonne manière

Il y a deux bonnes raisons pour prendre contact avec l’un de vos anciens employeurs : soit pour solliciter une mise en relation, soit pour obtenir des informations liées au recrutement dans l’entreprise concernée. Rien ne sert de réclamer un job de but en blanc. “C’est même plutôt maladroit”, s’exclame Vincent Rostaing. Dans le premier cas, n’hésitez pas à préciser dans votre demande : je souhaiterais que vous me mettiez en contact avec telle personne. Dans le deuxième cas, contentez-vous d’interroger votre ancien employeur pour prendre des informations afin de savoir ce qu’il se passe dans son entreprise. “S’il n’y a pas de besoin vous correspondant, cela ne sert à rien de griller son contact.

Dans le cas où votre ancien employeur vous a servi d’intermédiaire pour vous mettre en relation avec un contact, n’oubliez surtout pas de lui donner des nouvelles : “Racontez comment les choses se sont passées. Déjà par politesse, mais aussi de manière intéressée parce que, potentiellement, il aura à cœur de prendre notre défense s’il en avait l’occasion.

De la même manière que vous avez tenu au courant votre interlocuteur dans votre démarche de recherche d’emploi, remerciez-le si cela aboutit, ou pas, à un poste par la suite. “C’est important pour entretenir son réseau. D’abord, pour signifier que ce genre de coup de pouce n’est pas naturel, tout le monde ne le fait pas. La personne se souviendra de vous. Ensuite, pour qu’elle soit tentée de le refaire.” Un petit mot bien écrit, des fleurs ou des chocolats peuvent suffire.

 
 

Avatar

Julie Falcoz
Journaliste


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires