Les entreprises qui recrutent Format WEB (73)

La Boucherie teste le recrutement sans CV

, par Camille Boulate

L’enseigne de restauration vient de lancer une campagne de recrutement où le CV et la lettre de motivation sont mis de côté. Ainsi, les candidats pourront postuler via une vidéo à poster sur une plate-forme dédiée.

Ne plus se baser uniquement sur le CV et la lettre de motivation. C’est l’objectif de l’enseigne La Boucherie qui vient d’annoncer le lancement d’une plate-forme permettant aux candidats intéressés par l’un des métiers de l’enseigne de postuler via une vidéo. Pour le réseau, l’ambition est simple : permettre aux candidats de s’exprimer au-delà d’un CV en leur donnant la possibilité de présenter leur vraie personnalité. “La Boucherie met l’humain au cœur de sa stratégie et nous sommes convaincus que nous devons donner à chaque candidat l’opportunité de se démarquer autrement que par son parcours ou ses diplômes, insiste Nathalie Rivault, chargée de recrutement des restaurants La Boucherie. Pour nous, [la vidéo] permet de voir rapidement si la personnalité et les valeurs du candidat correspondent au profil recherché avant de l’inviter à un rendez-vous.”

Première étape de recrutement

Concrètement, le candidat intéressé doit se rendre sur la plate-forme dédiée et sélectionne une région ainsi qu’un poste pour lequel il souhaite postuler. Ensuite, trois questions préparées par l’enseigne lui sont posées. “Un module d’entraînement est disponible pour se familiariser à l’outil, faire des essais et bénéficier de conseil qui seront utiles pour l’entretien”, insiste l’enseigne. Quand le candidat se sent prêt, il peut enregistrer sa vidéo à l’aide d’une webcam, d’un smartphone ou encore d’une tablette. De leurs côtés, les restaurant ont accès à leur compte “recruteur” pour consulter les vidéos, les évaluer et les partager avec d’autres points de vente de la région. Les candidats retenus seront ensuite conviés à un entretien physique.

Contexte tendu

Pour le groupe La Boucherie, face à un contexte tendu dans le monde de la restauration, trouver les alternatives et des outils facilitant le recrutement de nouveaux talents est essentiel. En témoigne notamment le déploiement récent d’un parcours de formation dédié à de futurs commis et dont la première promotion a débuté son cursus en mars. Avec 142 restaurants, l’enseigne qui continue à se développer partout en France notamment via le système de franchise, affiche une centaine de postes à pouvoir sur l’ensemble du territoire.

Camille Boulate


Sur le même thème