Les entreprises qui recrutent Worker,Wearing,Protective,Mask,In,Safe,Office.,Protection,Employees,On

La Sécurité Sociale recrute 10 000 personnes en 2021, dont 7 000 pour le “contact tracing”

, par Fabien Soyez

Les organismes de la Sécurité sociale embaucheront 10 000 personnes en France cette année. Parmi elles, 7 000 seront recrutées dans le domaine du “contact tracing”, une activité directement liée à la lutte contre le Covid-19.

Cette année encore, malgré la crise du Covid-19, plus de 10 000 postes seront à pourvoir dans les 300 organismes nationaux de la Sécurité sociale (CAF, CPAM, CARSAT et URSAAF).

 

6 700 postes en CDI

Parmi ces 10 000 emplois créés, 6 700 seront en CDI (les autres en CDD et en contrat d’apprentissage).

En 2021, quatre grandes familles de métiers  recruteront. D’abord, les chargés de relation client (accueil physique, téléphonique, par e-mail) et les gestionnaires conseil (ouverture de droits, remboursement de soins, calcul des points de retraite, traitements des dossiers), accessibles à bac+1/bac+2.

Ensuite, les fonctions supports et “métiers experts” (informatique, comptabilité, ressources humaines, analyse de données), accessibles à bac+3/bac+4.

Enfin, les cadres (de proximité / supérieurs) chargés de gérer des équipes, de niveau bac+4 à bac +5. Ces derniers, au nombre de 1 400, seront recrutés dans tous les services de la Sécurité sociale, des RH à la comptabilité, de la communication à l’audit.

Conséquence de cette mosaïque de postes ouverts, tous les profils peuvent postuler à la Sécurité sociale : les jeunes de moins 30 ans, mais aussi les candidats plus expérimentés, issus de l’industrie comme du commerce ou de la banque. L’essentiel étant, indique l’UCANSS (la fédération des employeurs de la Sécurité sociale), de posséder des “compétences transférables” et des “soft skills”, ainsi que “l’envie d’effectuer un travail d’intérêt général”. C’est dans ce sens que l’UNCANNS a baptisé sa campagne de recrutementJe suis ce que je fais”.

 

LIRE AUSSI : Ces 10 entreprises qui recruteront en 2021, malgré la crise

 

7 000 emplois dédiés au “contact tracing”

Plutôt que de ralentir les recrutements, la pandémie a créé de nouveaux besoins au sein des organismes de la Sécurité sociale. Ainsi, 7 000 postes à pourvoir seront dédiés au “contact tracing”. Cette activité consiste à “identifier, suivre et isoler des personnes malades et contagieuses”, et à “recenser l’ensemble des personnes avec qui elles ont été en contact rapproché au cours des jours précédant l’apparition des symptômes.”

Pour postuler, il faut être titulaire d’un bac+1/bac+2, posséder une “formation ou une expérience réussie en relation client (commerce, plateforme téléphonique), ou dans le domaine sanitaire et social”, mais aussi être “doté d’un bon relationnel”, être réactif, à l’aise avec les outils bureautiques, et être “prêt à travailler le week-end”.

Parmi ces 7 000 postes, 5 800 sont en CDD, et 1 200 en CDI. “Ils sont également ouverts aux personnes en situation de handicap”, précise l’UCANSS sur le site “La Sécu recrute”. Les personnes recrutées en CDI seront susceptibles d’être ensuite affectées à d’autres services, avec de “nombreuses perspectives d’évolution”.

À noter que 5 % des 140 000 salariés fixes accèdent, grâce à la formation interne, à d’autres postes. “Il n’est pas rare d’entrer comme téléconseiller pour devenir plus tard manager d’équipe ou directeur d’une Caisse”, indique ainsi Raynal Le May, directeur de l’UCANNS, dans La Voix du Nord. Selon laquelle 1 500 postes sont à pourvoir, rien que dans les Hauts-de-France.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème