Mobilité Mobilité

Mobilité : 69 % de Français prêts à changer d’emploi pour suivre leur conjoint

, par Julie Tadduni

Près de 7 personnes sur 10 se disent prêtes à changer de job afin de suivre leur partenaire pour des raisons professionnelles, rapporte un sondage réalisé par Vivastreet.

La mobilité professionnelle est une véritable question dans un couple. Interrogés par Vivastreet sur le sujet, les Français se disent prêts à suivre leur conjoint pour des raisons professionnelles et à changer d’emploi à hauteur de 69 %.

 

Salaire et chômage

Ainsi, près d’un sur cinq (19 %) se déclare prêt à affronter le chômage. Dans une moindre mesure, 12 % d’entre eux seraient capables de voir baisser leur rémunération afin de suivre la mutation ou le nouveau poste de leur partenaire dans une autre région.

 

Des droits à la clé

Comme le rappelle Julien André, directeur emploi de Vivastreet, cette nouvelle situation ouvre le droit aux allocations chômage : “La démission pour rapprochement de conjoint s’adresse aux personnes mariées, pacsées ou en concubinage, devant changer de résidence pour suivre leur conjoint. Quand une trop grande distance rend impossible la poursuite d’un emploi, la démission devient légitime et la personne peut bénéficier des allocations chômage.”

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Rebondir


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires