Reconversion & Formation RebondirTrajectoireProffesionnelles

Un actif sur 10 envisage de changer de profession dans l’année

, par Julie Falcoz

La reconversion est dans l’air du temps. Pourtant, il semblerait que les outils à disposition, comme le CPF et les entretiens annuels, ne soient pas si souvent sollicités.

Pour la 3e édition de l’Observatoire des trajectoires professionnelles*, 1 000 personnes actives, représentatives de la population française, ont été interrogées. Parmi elles, 26,9 % a connu une reconversion professionnelle sur l’année écoulée. Le fait d’être jeune et une femme augmentent ces probabilités. Deux types de niveau d’éducation sont concernés : collège et bac +3 à +8. Pourtant, même si elles ont connu une transition, une sur 5 souhaite changer de profession dans l’année à venir. Ce qui signifie qu’un changement d’emploi n’aboutit pas forcément à une situation professionnelle satisfaisante.

Des outils peu utilisés

Pour changer de travail, il faut utiliser des outils mis à disposition, or l’étude nous apprend qu’ils ne sont pas forcément très utilisés. Si 61,2 % des interrogés envisagent d’effectuer une formation pour faire évoluer leur carrière dans les 5 ans à venir, 63,3% estiment qu’il est assez difficile, voire très difficile, de trouver des informations pour orienter sa carrière. Et près d’1 sur 2 ne sait à qui s’adresser pour obtenir de l’aide, des conseils ou un accompagnement. On apprend également que 39,8 % des actifs déclarent savoir ce qu’est le CPF, seul 1 sur 2 parmi eux a franchi le cap d’ouvrir son compte en ligne et 3,6 % des actifs ont sollicité une formation à travers ce dispositif. Les raisons de la déperdition ? 29,1 % expliquent qu’ils ne souhaitent pas suivre de formation, 21,6 % ne savent pas comment l’ouvrir, 16,4 % ne comprennent pas son intérêt et 3,4 % ont essayé mais ont trouvé ça trop compliqué. Autre outil utile, l’entretien annuel. Mais, parmi les personnes qui envisagent de changer de carrière dans l’année, 84 % d’entre elles n’ont pas bénéficié d’un entretien professionnel sur l’année écoulée.

* Mené par le Lab’Ho, l’Observatoire des Hommes et des Organisations du groupe Adecco et le Lispe, Laboratoire d’innovation sociale et de la performance économique de l’école IGS-RH

Julie Falcoz
Journaliste


Sur le même thème