Métiers porteurs apprentissage8

L’Afpa recrute 60 volontaires en service civique

, par Fabien Soyez

Jusqu’à fin 2019, l’Afpa propose 60 missions de service civique, sur toute la France. Quatre domaines d’action permettront aux volontaires de mettre leurs passions au service des autres :  la citoyenneté et le vivre-ensemble auprès des usagers des centres de formation et des personnes réfugiées, l’accompagnement à l’usage des outils numériques, et la responsabilité environnementale.

 
Durant toute l’année 2019, l’Afpa accueille, partout en France, 60 jeunes volontaires, âgés de 18 à 25 ans (30 ans pour ceux en situation de handicap), en service civique. « Seule la motivation compte, puisque les missions de l’Afpa permettent à chacun d’exprimer sa personnalité, de développer ses compétences et surtout, d’acquérir des savoirs-être utiles en entreprise. Il s’agit aussi d’une façon de donner du sens aux mots utilité sociale, solidarité et citoyenneté, en mettant ses passions au service des autres », indique l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes.

 

Vivre ensemble et accompagnement des personnes fragiles

Concrètement, les missions durent 8 mois, à raison de 28 heures par semaine, pour une indemnité mensuelle de 688 euros. Quatre domaines d’action sont proposés aux volontaires. Tout d’abord, l’animation dans les centres Afpa, qui consiste à organiser des activités socioculturelles et sportives, ainsi que des actions de sensibilisation (santé et prévention, mobilité, vivre-ensemble, citoyenneté et diversité, sécurité…) permettant de créer du « vivre ensemble ». Ensuite, l’accompagnement pour l’insertion et retour à l’emploi des personnes fragiles, à travers des actions et des évènements d’information.

 

Aide aux réfugiés et aux publics sans qualification

Les volontaires peuvent aussi agir auprès des personnes réfugiées, notamment dans le cadre du programme HOPE (Hébergement Orientation Parcours vers l’Emploi) de l’Afpa, qui « vise leur intégration professionnelle et sociale ». A ce titre, ils seront amenés à développer des partenariats avec des acteurs tiers (Mairies, associations, CAO, Pôle emploi, Missions locales…), à aider les adultes non-francophones dans leur apprentissage du français et à leur proposer de participer à des activités sportives.

Enfin, la dernière mission consiste à accompagner des publics sans qualification vers un emploi pérenne. Ainsi, l’Afpa participe aux côtés du Pôle emploi à un programme national visant à « accompagner 30 000 demandeurs d’emploi vers la qualification ». Dans ce cadre, les volontaires participeront au développement d’ateliers de prise en main des outils numériques, de recherche d’informations métier ou d’entreprises, ou encore d’entretiens professionnels.

 

L’Afpa recrute aussi des formateurs

À noter que toute l’année, l’Afpa recrute des formateurs (en CDI ou en missions temporaires), afin d’appuyer les 3700 personnes qui accompagnent actuellement quelque 75 000 demandeurs d’emploi et 50 000 salariés.

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires