Métiers porteurs Le climat d’embauche le plus favorable concerne le secteur de la construction.

Le climat d’embauche le plus favorable concerne le secteur de la construction.

Perspectives d’emploi : le bâtiment retrouve son rythme d’avant-crise

, par Innocentia Agbe

Le recrutement devrait continuer à faire grise mine selon de dernier Baromètre des perspectives d’emploi pour le 2e trimestre 2016. Les employeurs interrogés par Manpower annoncent des intentions d’embauches minimales avec un solde net à – 1 %.

 

Avec un solde net d’emploi à – 1 %, les perspectives des recruteurs ne sont pas très bonnes pour le 2e trimestre 2016, mais il y a quand même des bonnes nouvelles. Comme le secteur du bâtiment qui retrouve son rythme d’embauches d’avant-crise.

 

L’hôtellerie-restauration pessimiste

Le climat d’embauche le plus favorable concerne le secteur de la construction avec une prévision nette à + 9 %. Tandis que les employeurs de l’hôtellerie-restauration sont les plus pessimistes (- 8 %).

 

L’Île-de-France en berne

D’un point de vue géographique, pour la période d’avril-juin, le pessimisme se fait ressentir chez les employeurs d’Île-de-France avec une prévision nette d’emploi de – 5 % et dans une moindre mesure dans le Centre-Est (- 2 %) et le Nord (- 1 %).

gplus-profile-picture

Innocentia Agbe
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème