Actualités emploi-numerique

Les compétences numériques les plus recherchées par les entreprises, selon les métiers

, par Fabien Soyez

6 entreprises sur 10 expriment le besoin de développer des compétences numériques nouvelles. Celles liées à la sécurité informatique, à l’usage d’outils collaboratifs et aux services en ligne sont les plus recherchées. Et la crise du Covid-19, qui a généralisé le travail à distance, devrait accentuer ces besoins.

Six établissements sur dix, regroupant 70 % des salariés, expriment le besoin de développer des compétences numériques au sein de leur personnel, selon une étude de Pôle emploi. Celle-ci se base sur les dernières enquêtes Besoins en main-d’œuvre (BMO), dont la prochaine édition devrait sortir prochainement. La crise du Covid-19 et la généralisation du télétravail devraient ainsi renforcer encore plus ces besoins.

Les compétences les plus recherchées sont celles liées à la maintenance / sécurité informatique, à l’usage d’outils collaboratifs, et aux services en ligne.

 

Dans les services : l’usage d’outils collaboratifs et la sécurité informatique

28 % des entreprises ont besoin de compétences portant sur l’usage d’outils collaboratifs (agenda partagé, messagerie instantanée, partage d’informations sur la gestion des tâches). “Ce qui est le signe d’un renouvellement de la dynamique des relations de travail autour des outils numériques”, observe Pôle emploi. Les services et activités financières / d’assurance, plus particulièrement, “affichent des besoins conséquents”.

Ceux en maintenance des infrastructures ou en sécurité informatique concernent 27 % des entreprises. L’informatique et les télécommunications sont logiquement les plus en recherche de ces compétences (40 % des entreprises). Mais les établissements du secteur de l’information et de la communication sont aussi nombreux à exprimer “le besoin de développer l’ensemble de ces compétences”, indique Pôle emploi. Les activités financières et d’assurance sont de leur côté “confrontées à des enjeux de sécurisation des données et des informations accessibles en ligne dans le cadre du développement croissant de services à distance”.

 

LIRE AUSSIIllectronisme : “La non-maîtrise des outils numériques constitue un handicap”

 

Dans le commerce : des compétences en marketing numérique et en vente en ligne

Les besoins portant sur le marketing numérique concernent 23 % des entreprises. “Plus spécifiques, ils sont surtout exprimés par les services marchands”, précise Pôle emploi. C’est principalement le cas des secteurs du commerce de détail et du commerce de gros, qui “doivent s’adapter aux pratiques d’achat sur l’Internet et aux innovations technologiques, en développant de nouvelles stratégies de vente et de marketing”. En outre, 28 % des organisations, là encore principalement dans les services marchands et le commerce, “déclarent anticiper des besoins en compétences liés à la vente ou à la mise à disposition de services en ligne”.

 

Big Data, robots et logiciels : des activités bien spécifiques

Restent les compétences relatives à l’analyse de données massives (Big data), au maniement de machines automatisées, ou à la programmation et configuration de logiciels. Celles-ci concernent principalement des grandes entreprises, dans quelques activités bien spécifiques : l’information et la communication (32 %) et les activités financières et d’assurance (16 %) pour l’analyse des données ; l’industrie (30 %) et l’agriculture (17 %) pour la manipulation de robots ; et les activités spécialisées scientifiques et techniques (ingénierie, comptabilité ou services juridiques, études de marché…) pour le développement de logiciels (22 %).

À noter que Pôle emploi indique que les besoins en “gestion des recrutements grâce à des solutions informatiques” étaient encore “relativement embryonnaires” en 2019. Là encore, avec le développement des entretiens d’embauche à distance face à la crise du Covid-19, la situation devrait fortement évoluer en 2021-2022.

 

LIRE AUSSI Crise du Covid-19 : 45 % des jeunes prêts à se reconvertir dans les métiers du digital

 

5 groupes de métiers selon les compétences numériques demandées

Si on se focalise sur l’activité de travail elle-même, les compétences numériques désignent “un large spectre de compétences, qui vont de la capacité à savoir utiliser un ordinateur dans ses principales fonctionnalités, à maîtriser un logiciel spécialisé, ou encore à savoir configurer des logiciels”. En fonction de leur caractère jugé indispensable ou “utile” par les employeurs, se dessinent 5 groupes de métiers.

Les deux premiers concernent les métiers qui ont besoin de conduire des machines automatisées (ouvriers, bouchers, boulangers), ou des outils spécialisés (coiffeurs, vendeurs, aide-soignants). Un autre groupe concerne des “hard skills” très spécifiques et pointues : les informaticiens et les professionnels des télécommunications.

En fait, deux groupes se détachent tout particulièrement : les métiers à “forte intensité numérique”, et ceux à “compétences numériques expertes”. Les premiers ont besoin de maîtriser des outils de bureautique et d’autres spécialisés : la gestion-administration des entreprises, la banque et les assurances, les cadres commerciaux, les employés du transport et du tourisme, les formateurs et les enseignants. Les seconds ont besoin des mêmes compétences, mais aussi de savoir configurer des logiciels. Il s’agit des comptables, des ingénieurs BTP, des graphistes, des techniciens de maintenance, ou encore des professionnels de santé (hors aides-soignants).

 

metiers-numerique

 

LIRE AUSSILes métiers qui recrutent le plus en CDI en 2021

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez


Sur le même thème