Marché de l'emploi foule

Portrait-robot des demandeurs d’emploi indemnisés

, par Fabien Soyez

L’Unédic a publié une étude dans laquelle elle dresse le profil des demandeurs d’emploi indemnisés par l’Assurance chômage. En moyenne, ils touchent 910 euros par mois.

910 euros par mois : voici ce que touche en moyenne un demandeur d’emploi, selon une étude de l’Unédic. L’organisme qui gère le régime d’assurance chômage a en effet dressé le profil des chômeurs indemnisés par l’Assurance chômage, fin juin 2019.

Selon ce portrait-robot, sur 6,4 millions de demandeurs d’emploi inscrites à Pôle emploi (toutes catégories confondues), 3,7 millions pouvaient bénéficier d’une allocation, mais seuls 2,6 millions en percevaient réellement. À noter que ces statistiques se situent avant la réforme de novembre 2019, qui ont durci les conditions d’accès (6 mois d’affiliation, contre 4 mois auparavant). La crise du Covid-19 risquant également de changer la donne pour 2020.

 

De plus en plus de seniors

Les femmes représentent un peu plus de la moitié des allocataires (52 %). “Comme pour l’ensemble des demandeurs d’emploi, leur part est en augmentation depuis plusieurs années. Elle était de 48 % en 2014”, indique l’Unédic. En outre, 31 % des demandeurs d’emploi indemnisés ont moins de 30 ans, et 23 % ont 50 ans ou plus. “La part des jeunes est en légère baisse (32 % en 2014, 33 % en 2013) et la part des seniors en légère hausse (22 % en 2014, 21 % en 2013)”, précise l’étude. Enfin, la moitié des allocataires est titulaire du baccalauréat.

Selon l’Unédic, en juin 2019, 55 % des allocataires étaient indemnisés suite à une rupture de contrat (licenciement, rupture d’un commun accord, démission), et 45 % à la suite d’un contrat à durée limitée arrivé à son terme (CDD ou intérim).

 

Une diversité de parcours

Les trajectoires professionnelles qui précèdent l’ouverture de droit des allocataires indemnisés “peuvent être regroupées en 6 catégories”, note l’étude. 64 % d’entre elles sont composées d’un contrat ayant duré un an ou plus, et “éventuellement d’autres contrats plus courts” : un CDI à temps complet (38 %), un CDI à temps partiel (14 %) ou un CDD (12 %).

“Les autres trajectoires professionnelles concernent 36 % des allocataires et montrent un parcours composé de contrats plus courts. Ainsi, 14 % des allocataires ont exercé un contrat d’une durée de 4 mois à 1 an. 9 % ont effectué plusieurs contrats de quelques semaines et 7 % des dizaines de contrats de quelques jours”, nous apprend l’Unédic.

 

910 euros par mois

50 % des allocataires bénéficie d’un droit d’une durée maximale comprise entre 2 et 3 ans, mais selon l’étude, la plupart ne les consomment pas entièrement. Finalement, l’Unédic précise qu’en moyenne, les demandeurs d’emploi indemnisés touchent en moyenne 910 euros par mois. “Les allocataires qui ne travaillent pas dans le mois perçoivent 1 040 euros en moyenne, tandis que ceux qui travaillent perçoivent 610 euros d’indemnisation et ont un revenu total de 1 290 euros, si l’on ajoute leur salaire”, conclut l’organisme.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème