Marché de l'emploi intérim

L’intérim pour faciliter l’inclusion des jeunes sans diplôme

, par Julie Tadduni

Le Réseau Écoles de la 2e chance annonce la signature d’un partenariat avec le Fonds d’assurance formation du travail temporaire, dans le but de favoriser l’intégration des jeunes sans qualification sur le marché du travail.

 

Le Réseau E2C France, qui accompagne les jeunes sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification, a signé un premier partenariat national avec le FAF.TT, Fonds d’assurance formation du travail temporaire, afin de co-construire des parcours individualisés pour les stagiaires des Écoles de la 2e Chance (E2C), et les préparer à intégrer durablement le monde du travail grâce à l’intérim.

 

Accompagner les jeunes

Ce partenariat va ainsi  :

– Favoriser l’information des stagiaires sur les métiers de la branche du travail temporaire en lien avec les entreprises du bassin d’emploi concerné ;

– Faciliter l’accès aux offres de services du FAF.TT pour l’emploi et la qualification des stagiaires ;

– Prendre en compte les freins à l’accès à l’emploi des jeunes sans qualification (logement, mobilité, situation familiale …).

 

Une opportunité

Pour Alexandre Schajer, président du Réseau E2C France : “Ce partenariat entre nos deux organismes est une chance supplémentaire pour les stagiaires des E2C de construire leur projet professionnel et d’accéder à un emploi durable. Le travail temporaire permet d’acquérir de l’expérience, de développer des compétences professionnelles et d’accéder plus facilement au monde du travail.”

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Rebondir


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires