Conseil en recherche d'emploi Refaire-CV-été

CV : les erreurs à éviter

, par Stéphanie Condis

Le 3e baromètre du site CVprofessionnel.com vient d’être publié, classant, par leur fréquence, des erreurs retrouvées sur les curriculum vitae. À chacune d’elles sont associés des conseils pour optimiser les chances d’être recruté.

Le nouveau classement des erreurs les plus fréquemment commises sur un curriculum vitae a été réalisé par CVprofessionnel.com, en analysant près de 1 400 exemples reçus en 2021.
À chaque erreur, des conseils sont prodigués, sachant que, selon le site spécialisé, les employeurs reçoivent, en moyenne, 250 candidatures par offre et qu’ils consacrent moins d’une minute par CV.

 
L’erreur la plus répandue est de ne pas présenter les résultats et les réussites accomplis lors des expériences antérieures. Quasiment tous les CV omettent d’afficher clairement ces éléments, alors que les recruteurs y accordent une attention particulière, souligne le baromètre.

 
Autre erreur très fréquente : ne pas indiquer un résumé de profil sur le CV. Cette section est pourtant capitale pour « mettre en évidence en deux à trois lignes les compétences personnelles, succès antérieurs et ambitions actuelles« , assure CVprofessionnel.com.

Les trois quarts des CV sont trop longs

Les trois quarts des CV étudiés étaient trop longs (plus d’une page) et oubliaient de mentionner un lien vers le profil LinkedIn. Ou, au contraire, indiquaient la situation familiale, ce que le site déconseille fortement : « cette information peut être source de discrimination, donc inutile d’indiquer que l’on est marié(e), célibataire ou que l’on a des enfants. »

 
Environ les deux tiers des CV pris en compte étaient, d’une part, trop volumineux, le fichier ne devant pas dépasser 200 Ko (donc attention au poids de la photo dans le CV). D’autre part, le document envoyé n’était pas correctement nommé : l’intitulé du fichier doit se structurer en « CV Prénom Nom – Année » pour être plus facilement classé et retrouvé par les recruteurs.

À lire aussi : Comment rendre votre CV plus créatif

De plus, dans 54 % des cas, il y avait des fautes d’orthographe. Il est donc essentiel de faire relire, par d’autres personnes, le document, si possible imprimé pour mieux voir les coquilles.

Par ailleurs, dans moins de la moitié des exemples analysés figuraient des anomalies comme l’absence de titre général au début du texte pour synthétiser la candidature par rapport au poste visé, l’usage d’une police d’écriture fantaisiste ou peu agréable à lire, l’intégration d’une photo non professionnelle ou encore un classement par ordre chronologique alors qu’il faut exposer ses expériences et diplômes en commençant par les plus récents.

Avatar

Stéphanie Condis
Journaliste


Sur le même thème