Conseil en recherche d'emploi

Comment montrer sa motivation en entretien

, par Fabien Soyez

Ce n’est pas parce que vous êtes reçu en entretien que vous n’avez pas besoin de prouver au recruteur toute votre motivation. Qu’il s’agisse de votre gestuelle ou de votre façon d’aborder le sujet, mieux vaut vous entraîner. Sans toutefois jouer la comédie.

“Beaucoup de candidats pensent que le fait qu’ils soient venus à un entretien signifie pour le recruteur qu’ils sont motivés. Mais ce n’est en rien une évidence”, explique Gwladys Ramette, coach emploi et recruteuse. “Pour se démarquer et parce que les recruteurs ont besoin de s’assurer que vous êtes la bonne personne, montrer votre motivation reste capital”, ajoute-t-elle. Surtout en cette période où le recrutement se pratique masqué ou en visioconférence : “Dans de telles conditions, la moitié des informations transmises par le visage sont invisibles. Des expressions importantes pour exprimer ses émotions, lever des ambiguïtés et clarifier des propos”.

 

Le poids des mots et des gestes

Afin de montrer sa motivation, il faut d’abord préparer un bon argumentaire. “Les mots ont leur poids, et il faut leur donner toute la précision possible. Par exemple, un candidat doit développer les raisons pour lesquelles il se dirige vers cette entreprise et pas une autre”, indique Gwladys Ramette. “Préparer vos arguments sera une preuve, dans l’esprit du recruteur, que vous portez un réel intérêt au poste visé”. 

Mais les mots ne suffisent pas : il faut aussi utiliser le langage corporel. La coach conseille notamment de s’assoir “le dos bien droit” au bord de sa chaise et de s’incliner en avant, “afin de montrer que vous êtes ouvert et engagé”. 

 

Tout est dans la voix

La voix compte aussi. “Quand vous parlez de vos motivations, vous devez avoir un ton un cran au dessus de la normale, tout en regardant le recruteur dans les yeux, et en utilisant un vocabulaire plus engagé. Notamment les phrases clés ‘je souhaite’, ‘je suis motivé’, ‘je veux vraiment travailler avec vous’. Il vous faut mettre une emphase plus importante sur ces mots, qui vous permettront d’exprimer votre enthousiasme”, indique Violette Thouzeau, coach en prise de parole et en employabilité.

Le fait de porter un masque ou d’être en visioconférence peut rendre difficile l’application de tels conseils. Voilà pourquoi l’ex-RH conseille d’utiliser ses mains au maximum : “Il faut bien articuler, parler moins vite et plus fort, mais aussi faire passer des messages avec sa gestuelle. Elle peut vous servir à structurer et à illustrer un sujet”. Pour bien se préparer, la coach conseille de ne pas hésiter à répéter en se filmant.

Le risque n’est-il pas de jouer trop la comédie ? “Il faut être authentique et sincère. Le meilleur moyen pour cela, c’est d’avoir un projet professionnel clair et de savoir pourquoi on est là”, conclut Gwladys Ramette.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires