Conseil en recherche d'emploi postuler en intérim

5 étapes pour devenir intérimaire

, par Marie Roques

Le travail temporaire n’est pas toujours une solution subie. Il peut aussi être un bon moyen de multiplier les expériences et de trouver, ensuite, un emploi pérenne. Voici 5 étapes pratiques pour vous lancer.

 

1 – Se renseigner

Si le principe de l’intérim est souvent connu dans les grandes lignes, son mode de fonctionnement peut parfois paraître obscur. C’est pourquoi, avant de postuler il est essentiel de bien se renseigner. “Le travail temporaire réunit trois acteurs, le salarié, l’agence d’intérim et l’entreprise d’accueil”, résume François Roux, délégué général de Prism’emploi. Pour bien vous renseigner sur les rouages du système, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Prism’emploi, qui regroupe les professionnels du recrutement et de l’intérim.

 

2 – Se tourner vers les agences

Après avoir bien compris le principe de l’intérim, vous pourrez alors rapidement vous adresser aux agences. Elles sont très nombreuses, souvent implantées dans les centres-villes et donc assez faciles d’accès. Vous pouvez vous rendre sur place pour consulter les annonces qui figurent en vitrine ou directement leur adresser des CV et des lettres de motivation. N’oubliez pas que la première rencontre avec les personnes de l’agence peut être déterminante. C’est même en quelque sorte à ce moment que commence l’entretien de recrutement.
“Selon la nature de votre projet, il est possible de cibler des agences spécialisées ou généralistes, glisse François Roux. Bien souvent, ces agences font aussi du recrutement en CDD ou en CDI. Le fait de les contacter peut vous ouvrir de nombreuses portes.”

 

3 – Adapter votre candidature

Votre candidature doit être calibrée pour coller à des missions d’intérim. L’envoi de candidatures par Internet a pris une place considérable. Il ne faut donc pas hésiter à multiplier les envois par e-mail. N’oubliez pas que votre CV doit comporter les informations essentielles : votre expérience, vos compétences et votre formation. “Si vous avez déjà travaillé en intérim, c’est toujours bon de le préciser”, ajoute François Roux. Il souligne :

“Pour qu’un CV passe l’étape du tri, il doit être bref, une page maximum, avec une lettre de motivation également courte qui explique que vous êtes à la recherche de missions pour compléter votre expérience.”

 

4 – Mettre l’accent sur vos spécialités

Pour vous démarquer plus facilement et trouver rapidement des missions en intérim, il ne faut pas hésiter à mettre en avant votre expérience et votre qualification dans un secteur professionnel précis. “Cela permet d’être considéré comme spécialiste sans se fermer de porte, observe François Roux. Une personne qui aura longtemps travaillé dans la logistique pourra très bien trouver une mission dans le secteur des transports.”

 

5 – Participer aux salons

De nombreux salons d’emploi sont organisés tout au long de l’année et partout en France. Ils regroupent très souvent des professionnels du recrutement en intérim. Participer à ces rendez-vous peut vous permettre d’optimiser vos chances de trouver les missions qui vous correspondent.
François Roux conseille également de lire la presse économique régionale. “Quand un nouveau projet est lancé par une entreprise, la presse locale le relate et bien souvent, ces événements économiques peuvent générer des emplois qui seront, dans un premier temps, des missions d’intérim.”

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. 5 étapes pour devenir intérimaire – LE RECRUTEUR, le

    […] (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Voir l’article original sur cette page : Article original […]

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires