Conseil en recherche d'emploi jeune-createur-entreprise

Recherche d’emploi : Comment vous renseigner sur l’entrepreneuriat

, par Fabien Soyez

L’envie vous prend de créer votre propre activité. Vous avez trouvé une idée porteuse. Mais attention à ne pas vous précipiter : avant de se lancer, il faut d’abord se renseigner sur le métier d’entrepreneur et ses exigences.

L’entrepreneuriat ne connaît pas la crise : 850 000 entreprises ont été créées en 2020. Un pari pour ceux qui se lancent. ““Peu importe la raison qui les motive, mais ceux qui veulent créer leur activité sont-ils en capacité de devenir entrepreneurs ? Ont-ils conscience qu’ils repartiront de zéro ? Ces questions, ils se les posent rarement”, constate Catherine Sarnow, consultante en stratégie de réseautage. Se renseigner sur l’entrepreneuriat s’avère incontournable. “La première chose à faire, ce n’est pas de réfléchir à l’idée, mais à soi-même. Le métier d’entrepreneur s’apprend sur le tas, mais nécessite plusieurs soft skills : il faut être en capacité d’apprendre d’une façon évolutive, être autonome et indépendant”, observe Didier Douchet, consultant en évolution professionnelle à l’APEC. “On pense souvent que devenir entrepreneur est facile, mais il vous faut vérifier que vous serez capable de piloter une activité, ainsi que de vous vendre, vous et vos prestations”, ajoute Catherine Sarnow.

 

Glaner des conseils, se faire accompagner

N’hésitez pas à vous faire accompagner par des structures, et même à vous renseigner auprès d’autres dirigeants. “L’idée est de rencontrer d’autres entrepreneurs afin de connaître les difficultés qu’ils ont rencontrés, ce qu’ils apprécient en tant que dirigeants, les compétences et qualités essentielles pour le devenir”, conseille Catherine Sarnow. Afin de tester vos capacités de futur entrepreneur, il existe plusieurs structures vers lesquelles vous tourner. La coopérative d’activité et d’emploi (CAE) gère le côté comptable de l’entreprise pour le compte de l’entrepreneur, qui est indépendant vis-à-vis de ses clients, tout en étant salarié. “C’est un bon compromis pour évaluer la viabilité de votre activité, et la votre, en tant que futur dirigeant”, indique Catherine Sarnow. De son côté, l’APEC propose aux cadres et aux jeunes diplômés un “coaching” personnalisé afin de leur permettre de “découvrir leur potentiel d’entrepreneur”.

 

Un travail d’enquête

Étape suivante : se renseigner sur le marché, auprès de structures comme les CCI, le Réseau Entreprendre ou BPI France. “Elles aussi pourront vous renseigner sur ce qu’est plus généralement l’entrepreneuriat”, note Catherine Sarnow. Il sera aussi peut-être nécessaire de vous former. “Pour cela, les pépinières d’entreprises pourront vous proposer des formations, tout en vous mettant en relation avec des professionnels du secteur visé”, ajoute-t-elle. Pour résumer, à vous de mener un travail d’enquête avant de vous lancer. “Tout ce travail peut vous éviter une grande désillusion”, conclut Catherine Sarnow.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires