Les entreprises qui recrutent OFFICIER-gendarmerie

La Gendarmerie nationale ouvre ses portes pour vous faire découvrir ses métiers

, par Fabien Soyez

La Gendarmerie recrute, et essaie d’attirer les jeunes diplômés et les étudiants. Pour cela, elle organise une journée d’information sur les carrières d’officiers, le 16 novembre, à Paris.

 

Pour la deuxième année consécutive, le centre de recrutement de la Gendarmerie de Paris organise une journée d’information sur les carrières d’officiers, le 16 novembre 2019 (1). Objectif de cet événement : sensibiliser le grand public, en particulier les étudiants et les jeunes diplômés, aux possibilités de devenir officier de gendarmerie nationale (OGN).

 

L’OGN, un manager d’équipe à la “carrière évolutive”

Pour devenir OGN, il faut être titulaire d’un Master ou d’un diplôme certifié niveau I par le RNCP (Répertoire National de la Certification Professionnelle), avoir effectué la JDC (Journée défense et citoyenneté) et être apte physiquement. La rémunération en sortie d’école (l’École des officiers de la Gendarmerie nationale, EOGN) est de 2 843 euros net. L’officier se voit attribuer un logement tout au long de sa carrière, sans loyer.

Concrètement, l’officier de Gendarmerie nationale est un manager, qui commande des équipes dès la sortie de l’EOGN. Il se destine à une “carrière évolutive”, dans des domaines variés tels que la sécurité publique, la police judiciaire, le maintien de l’ordre et la sécurité routière. Il exerce ses responsabilités en lien étroit avec les autorités judiciaires / administratives, ainsi qu’avec les élus et les représentants de la société civile.

“Expert des questions de sécurité”, l’OGN exerce dans le domaine technique (administration et gestion des données, systèmes d’information et de communication, cybersécurité et génie logiciel, biologie médicale et moléculaire, chimie analytique, organique, minérale), mais aussi dans le domaine administratif (assurance qualité, audit financier, contentieux administratif, finances publiques, droit immobilier).

Il est possible d’accéder à l’EOGN via une “classe préparatoire intégrée” (CPI), un dispositif d’égalité des chances. Il permet aux jeunes diplômés, sous certaines conditions, de bénéficier d’un accompagnement permanent, sous un statut militaire rémunéré afin de préparer et réussir le concours d’officier de gendarmerie (ou ceux équivalents de la fonction publique).

 

Des rencontres et des conférences

Lors de la journée d’information sur les OGN, de nombreux officiers “opérationnels” présenteront leur métier et leur parcours de carrière. Un espace sera également dédié aux offres de formation (EOGN, CPI), avec de nombreuses offres de stages proposées.

Des conférences ponctueront l’événement. Elles porteront sur l’officier et la police judiciaire, la police technique et scientifique (PTS), le commandement opérationnel au féminin, ou encore le parcours de carrière d’un OGN.

 

(1) Rendez-vous à la caserne Vérines, 12 place de la République, à Paris, de 10 h à 17 h.

 
 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires