Les entreprises qui recrutent emploi-numerique

Numérique : Infotel va recruter 600 collaborateurs en 2020

, par Fabien Soyez

L’éditeur de logiciels et entreprise de services numériques Infotel propose des postes accessibles aux jeunes diplômés dans trois domaines : maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre et conseil digital.

 

Éditeur de logiciels et entreprise de services numériques, Infotel lance sa campagne de recrutement en France pour 2020. L’entreprise, qui souhaite poursuivre son “plan de développement”, recrutera 600 collaborateurs, en CDI, essentiellement dans trois secteurs : MOA (maîtrise d’ouvrage), MOE (maîtrise d’œuvre) et conseil digital.

« Les trois postes pour lesquels nous recrutons les effectifs les plus importants sont les ingénieurs d’étude et développement, les consultants fonctionnels et les consultants digitaux et innovation », précise Laeticia Fernandes, directrice des ressources humaines d’Infotel. Le groupe, côté en bourse, recrute aussi des développeurs informatiques, des analystes, des chefs de projets, des designers UX/UI (expérience utilisateur/interface utilisateur), des scrum masters et des product owners. (1)

Les postes à pourvoir chez Infotel sont destinés “aussi bien à des profils juniors qu’à des profils expérimentés”, ajoute le groupe.

 

Un marché du travail en tension

Infotel indique privilégier les soft skills dans son process de recrutement. Ainsi, en plus des hard skills (compétences techniques), les candidats devront avoir “le goût de la performance et de l’engagement”, en plus de faire preuve d’un “sens de l’écoute et d’un bon discernement”.

En mars 2019 et en janvier 2020, l’agence de presse Option Finance se faisait l’écho des “difficultés à recruter” d’Infotel, à l’instar de ses autres concurrents du domaine des ESN (entreprises de services du numérique). Malgré une forte croissance, portée par des sujets comme la cybersécurité, le cloud, le Big Data, les entreprises du secteur font ainsi face à un marché de l’emploi sous tension. Ainsi, selon une étude de Syntec Numérique / KPMG, 85 % des ESN peinent actuellement à recruter et à retenir leurs effectifs.

 

(1) Dans le cadre de projets IT et digitaux, le scrum master est un “coach”, tandis que le product owner est comparable à un chef de projet. Tous deux suivent la méthode agile, ou méthode scrum. Il s’agit d’un “cadre de travail pour le développement, la livraison et la maintenance de produits complexes.” Le rôle du product owner est de définir le produit et de veiller à ce que celui-ci réponde aux attentes des utilisateurs mais également aux besoins du client. Le scrum master a pour objectif de faciliter l’organisation de l’équipe. Il s’assure que la coopération entre les membres d’une équipe est fluide. Il ne donne pas d’injonctions ou de consignes, mais propose uniquement. Le scrum master et le product owner ne sont pas des managers hiérarchiques.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires