Les entreprises qui recrutent lyon

Tertiaire et services marchands : les 8 régions qui recrutent le plus en 2021

, par Fabien Soyez

Le secteur du tertiaire marchand, hors commerce, transports, tourisme et services à la personne, recrutera abondamment en 2021. Mais pas seulement en Île-de-France. Tour d’horizon des régions les plus porteuses pour les métiers de la banque, des assurances, de l’immobilier, de la comptabilité, de l’informatique et de la force de vente.

La dernière enquête BMO (Besoins en main d’oeuvre) de Pôle emploi permet de connaître les débouchés en 2021 dans le tertiaire et les services.

Avec 646 800 projets en 2021, les services marchands représentent 24 % des besoins en main d’œuvre des entreprises françaises. Hors commerce, transports et tourisme, le tertiaire regroupe 140 440 projets. Nombre d’entre eux restent concentrés dans l’Île-de-France (47 %).

Mais 8 autres régions devraient être pourvoyeuses en emploi, particulièrement pour les activités de la banque / assurance, de l’immobilier, de la comptabilité-finance, du juridique-achats, de l’informatique, de l’information-communication et de la force de vente.

 

Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Lille, Nantes, Strasbourg et Rennes : des villes porteuses

Ces régions, où l’on compte plus de 67 000 projets de recrutement dans le tertiaire marchand, sont dans l’ordre : l’Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Occitanie, les Hauts-de-France, la Nouvelle Aquitaine, les Pays de la Loire, Grand Est et la Bretagne.

Les 5 métiers qui y sont les plus recherchés en 2021 sont ceux d’ingénieurs / chefs de projets en informatique ; d’employés de la banque et des assurances ; d’employés de la comptabilité / cadres administratifs ; d’attachés commerciaux / cadres technico-commerciaux ; et d’agents immobiliers.

 

Informatique

Côté informatique, ce sont l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et les Pays de la Loire qui représentent les plus gros débouchés. Dans ce secteur, ces 3 régions totalisent ensemble 8 280 projets de recrutements d’ingénieurs et cadres, et 2 530 d’opérateurs / employés. Les villes les plus porteuses étant Lyon, Marseille – Aix-en-Provence, Nice – Sophia Antipolis et Nantes.

 

Comptabilité-Finance

Les métiers de la comptabilité-finance sont là encore les plus prisés en Auvergne-Rhône-Alpes et en PACA. Mais l’Occitanie, la Nouvelle Aquitaine et la Bretagne seront aussi très demandeuses en 2021. Au total, ces 5 régions prévoient de recruter 5 150 employés de comptabilité, et plus de 4 000 cadres administratifs, comptables et financiers (hors juristes). Parmi les villes les plus porteuses dans ce secteur : Lyon, Marseille, Toulouse, Rennes et Brest.

LIRE AUSSI : Les 30 villes les plus attractives et pourvoyeuses d’emploi en 2021

 

Force de vente

On retrouve une nouvelle fois l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Provence-Alpes-Côte d’Azur parmi les régions qui recruteront le plus de commerciaux en 2021. Deux autres ressortent aussi : les Hauts-de-France et l’Occitanie. Ensemble, ces 4 régions projettent de recruter 5 760 attachés commerciaux, et 2 990 ingénieurs / cadres technico-commerciaux en 2021. On retrouve, parmi les villes à cibler : Lyon, Grenoble, Nice et Toulon. Mais également Lille, Toulouse et Montpellier.

 

Banque et assurances

Le secteur de la banque et des assurances sera particulièrement pourvoyeur d’emplois. Particulièrement dans 4 régions : Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Occitanie et Pays de la Loire. Ensemble, elles devraient recruter 8 470 employés et 1 450 cadres de la banque et des assurances en 2021. Les villes les plus porteuses sont : Lyon, Grenoble, Lille, Toulouse, Montpellier et Nantes. Mais on retrouve aussi des villes moyennes, telles qu’Arras, Montreuil-sur-Mer et Angers.

 

Activités immobilières

Les activités immobilières (gestion locative de logements, transactions immobilières, syndics) recruteront également en 2021, particulièrement dans trois régions : l’Occitanie, la Nouvelle Aquitaine et  Provence-Alpes-Côte d’Azur. Au total, elles embaucheront 5 410 agents immobiliers en 2021. Dans une moindre mesure, trois autres régions devraient en accueillir également : les Pays-de-la-Loire, Grand Est et la Bretagne ; à hauteur de 1 500 postes.

Les villes à cibler sont, dans ce secteur, Aix en Provence, Marseille, Nice, Toulon, Toulouse, Montpellier, ainsi que Bordeaux, Strasbourg, Rennes et Saint-Malo.

 

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème