Les entreprises qui recrutent aeronautique

Redécollage de l’emploi chez Safran

, par Stéphanie Condis

Le spécialiste des moteurs et équipements pour l’aéronautique, prévoit 12 000 recrutements en 2022, dont 3 200 en France, pour soutenir la reprise de son activité.

Le groupe industriel français Safran est optimiste pour l’année qui vient, tablant sur la croissance des commandes, venant notamment de ses clients Airbus et Boeing, portée par le redémarrage du trafic aérien dans le monde.

A lire aussi : Recrutements : Malgré la crise, quels métiers s’arracheront en 2021 ?

L’heure est à l’optimisme

Le directeur général, Olivier Andriès, a déclaré au quotidien Le Figaro qu’il est confiant pour l’avenir : le pire semble être passé, après la plus grave crise de l’histoire de l’aéronautique, qui a notamment entraîné 20 000 suppressions de postes en un an et demi chez Safran.
En 2022, les effectifs, répartis dans 31 pays, vont augmenter grâce aux 12 000 embauches prévues, dont 3 200 en France.

Dans le détail, il s’agit de 2 700 contrats à durée indéterminée et de 500 CDD. Les jeunes diplômés représenteront un peu moins de la moitié des recrutements (1 350 en tout). Les métiers les plus porteurs en matière d’emploi sont les ingénieurs calcul, conception, études, les ingénieurs système et experts en systèmes d’information. Les offres hors ingénieurs et cadres correspondent à près d’un tiers des postes à pourvoir (950 au total).

 

Avatar

Stéphanie Condis
Journaliste


Sur le même thème