Reconversion & Formation apprenti

Mobilité des jeunes : un projet pilote franco-allemand pour un Erasmus des apprentis

, par Chloé Goudenhooft

Un projet d’Erasmus pour jeunes apprentis a été lancé lundi 23 novembre. Il concernera dans un premier temps une cinquantaine de jeunes français et allemands en apprentissage dans 11 grandes entreprises volontaires.

 

Faire bénéficier les jeunes apprentis du programme Erasmus, telle est la volonté d’un projet pilote lancé lundi 23 novembre par le ministère des Affaires étrangères et celui du Travail. Cette expérimentation concernera une cinquantaine de Français et d’Allemands en contrat avec les entreprises partenaires : Allianz, Michelin, Danone, Bosch, BASF, L’Oréal, Siemens, BNP Paribas, Engie, Airbus, Safran. Les apprentis privilégiés seront de de niveau IV (bac pro) et III (BTS). Ils partiront pour une durée de l’ordre de 2 à 3 mois.

 

Bourse de mobilité

Ce projet constitue une première étape avant d’envisager une généralisation, en favorisant d’autres initiatives bilatérales au sein de l’Union européenne et à l’échelle européenne. Elle permettra de trouver des solutions concrètes aux questions qui peuvent freiner la mobilité européenne des jeunes, en particulier des apprentis, comme la durée du séjour et le rythme de l’alternance, les barrières linguistiques, l’évaluation de l’apprenti et la reconnaissance des qualifications professionnelles ou les financements.
Partenaires du projet, l’Ofaj (Office franco-allemand pour la jeunesse), avec le programme Erasmus, proposent une bourse de mobilité par jeune et des cours de langues. Le projet s’appuiera sur la longue et riche expérience de la coopération franco-allemande.

gplus-profile-picture

Chloé Goudenhooft
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème