Marché de l'emploi shutterstock_1332041657

Nestlé prévoit le recrutement de 1 600 jeunes d’ici 2025

, par Mathilde Seifert

Nestlé avait affirmé son engagement pour l’employabilité des jeunes durant l’été à travers le renforcement de son programme Nestlé Needs YOUth. Le groupe poursuit sa mobilisation avec le recrutement, d’ici 2025, de plus de 1 600 recrutements.

En raison du fort impact qu’a la pandémie lié au Coronavirus sur la société, l’économie et plus spécifiquement l’emploi des jeunes, Nestlé France a décidé d’agir. Ainsi, cela se manifestera par le recrutement de 325 jeunes de moins de 30 ans en CDI ou CDD en moyenne par an d’ici 2025. Par ailleurs, la formation des jeunes générations tient également une place importante dans la politique Nestlé. La filiale française s’engage, une nouvelle fois, à recruter 750 stagiaires et/ou alternants par an sur cinq années. Toujours en s’inscrivant dans la volonté d’accompagner les jeunes dans la découverte du monde du travail, des salariés volontaires chez Nestlé, grâce à des partenariats avec des associations comme Energie Jeunes, se mobilisent pour accueillir des jeunes issus de quartiers prioritaires en stage d’observation.

Au-delà des frontières

“Nous faisons appel au regard, à l’expertise et à l’acuité de nos jeunes salariés car ils représentent la nouvelle génération de citoyens. Le monde de demain se construit aujourd’hui et nous avons besoin d’eux. Nous ne les voyons plus seulement comme des jeunes mais comme des citoyens engagés”, explique Aadil Bezza, directeur général en charge des ressources humaines de Nestlé France.  Outre de la démarche française, c’est un appel européen que Nestlé lance afin que cette action collective se démocratise. “Soutenir et accompagner la jeunesse constitue l’investissement le plus important pour notre société”, affirme Marco Settembri, CEO Nestlé pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord.

À lire aussi : Chômage : une embellie malgré une hausse sur un an

Avatar

Mathilde Seifert


Sur le même thème