Marché de l'emploi shutterstock_290817947

Le gouvernement lance une plate-forme dédiée à l’emploi des jeunes

, par Fabien Soyez

Le 18 novembre, le gouvernement a lancé une plate-forme 100% dédiée à l’emploi des jeunes. Avec l’objectif de mettre en relation les étudiants et les entreprises prêtes à embaucher.

Dans la logique de son plan pour l’emploi des 16-25 ans, destiné à soutenir l’arrivée de 800 000 jeunes sur le marché du travail, le gouvernement a lancé jeudi 18 novembre une plate-forme qui leur est particulièrement destinée. L’objectif : “mettre en relation les entreprises avec des jeunes cherchant un emploi, une formation ou une mission”.

Le site 1 jeune, 1 solution propose actuellement plus de 20 000 offres d’emploi “sourcées” par Pôle emploi (CDD, CDI, stages en alternance), et plus de 250 “rendez-vous potentiels avec de futurs employeurs” sont proposés aux jeunes en ligne. Une fonctionnalité permet également à chaque jeune d’être rappelé par la mission locale la plus proche de chez lui.

“Pour les jeunes, l’objectif est de faciliter les recherches autour de fonctions simples : ‘je trouve un emploi’, ‘je trouve une formation’, ‘je trouve un accompagnement’, ‘je participe à un évènement’ et ‘je m’engage’”, explique le ministère du Travail. Du côté des entreprises, “l’enjeu est double : faciliter le passage à l’action en déposant une offre et s’engager en ayant recours aux différents dispositifs du plan”, ajoute-t-il.

 

LIRE AUSSILe plan pour aider les 16-25 ans face au chômage post-Covid

 

Un premier bilan positif pour le plan jeunes

Dans les semaines qui viennent, le gouvernement souhaite proposer à travers cette plate-forme plus de 100 000 offres d’emploi aux jeunes. À noter que les postes répertoriés sur ce site s’adressent en priorité aux étudiants, car ils ne demandent pas (ou très peu) d’expérience professionnelle.

Selon le ministère du Travail, le lancement de cette plate-forme accompagne un premier bilan “positif” du plan jeunes, lancé durant l’été 2020. Ainsi, 700 000 jeunes ont été embauchés en CDI ou CDD de plus de trois mois en août et en septembre, soit  +1,3 % de plus qu’en 2019. Concernant l’alternance, plus de 100 000 dossiers de demandes de prime ont été déposés. Enfin, le gouvernement a enregistré 314 000 nouveaux contrats d’apprentissage à mi-octobre (contre 353 000 sur 2019).

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème